Covid-19 : la France face à la 7e vague

Grèves, Covid... "Nous faisons tout pour que l'été ne soit gâché", assure la porte-parole du gouvernement

A Lo.
Publié le 1 juillet 2022 à 10h23
JT Perso

Source : L'Invité Politique

La porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, était l'invitée de l'Interview politique de LCI, ce vendredi.
Elle a assuré de la mobilisation du gouvernement, notamment sur la question du Covid ou encore des grèves dans les aéroports.
Selon elle, tout est fait pour permettre aux Français de passer un bon été.

Malgré un Parlement qui paraît paralysé par les résultats des législatives et la majorité relative du camp présidentiel, Olivia Grégoire a assuré, ce vendredi 1er juillet, que cela n'empêchait pas le gouvernement d'être à l'action. "Nous faisons tout pour que l'été ne soit pas gâché par rien", a-t-elle promis, évoquant aussi bien le rebond épidémique de Covid-19 que les appels à la grève dans les transports aériens et ferroviaires. 

"Je soutiens d'abord les familles qui se retrouvent dans des situations difficiles, tout le monde a besoin de vacances", a souligné Olivia Grégoire.

"On est absolument vigilants"

Concernant les mouvements sociaux qui s'annoncent et menacent de paralyser les départs en vacances, la porte-parole du gouvernement a rappelé que c'était un "problème qui touche toute l'Europe". Selon elle, la France est donc touchée, mais dans une moindre mesure. Face aux grèves prévues dans plusieurs aéroports français ce weekend, Olivia Grégoire a expliqué que le gouvernement était en discussions avec les syndicats. Au moins 10% des vols sont prévus d'être annulés. "Nous allons, dès la semaine prochaine, continuer à discuter pour trouver une sortie de crise", promet la porte-parole du gouvernement.

De même, face au rebond épidémique, l'élue parisienne a assuré : "On est absolument vigilants". Dès la semaine prochaine, un projet de loi sera discuté au Parlement pour que les outils de surveillance épidémique se poursuivent et que d'éventuels contrôles aux frontières puissent être mis en place si jamais la situation s'aggrave. "Il ne faut pas dire qu'il ne faut pas être vigilant, mais ce n'est pas grave" pour le moment, a détaillé Olivia Grégoire.

Lire aussi

Pour autant, elle a appelé les plus de 60 ans et les personnes fragiles à faire leur 2e dose de rappel et, plus généralement, à respecter les gestes barrières. Saluant la "responsabilité des Français", elle a estimé qu'ils ne manqueraient pas de les appliquer.


A Lo.

Tout
TF1 Info