En difficulté en Ukraine, Poutine choisit l'escalade

Ukraine : "Les sanctions ne sont jamais sans conséquences, y compris pour nous", prévient Emmanuel Macron

La rédaction de TF1info
Publié le 25 février 2022 à 16h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Un message d'Emmanuel Macron a été lu aux parlementaires par les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale à propos de l'invasion russe en Ukraine, ce vendredi à 14h30.
Le chef de l'État confirme l'envoi d'armes en Ukraine ou le renfort de la lutte contre les cyberattaques.
Il assume également la prise de sanctions "jamais sans conséquences, y compris pour nous".

Au lendemain de l'invasion russe en Ukraine, Emmanuel Macron s'est adressé au Parlement français. En vertu de l'article 18 de la Constitution, par l'intermédiaire des présidents des deux chambres, le chef de l'État a fait lire un texte d'une dizaine de minutes aux parlementaires français, commençant par saluer le "courage" du peuple et des autorités ukrainiennes "ainsi que la détermination dont ils font preuve pour défendre leur souveraineté et leur liberté. Rien n’a été ni ne sera négligé pour leur venir en aide. Nous leur devons soutien et solidarité", a assuré le président de la République.

"Un tournant historique et géopolitique majeur"

"Nous constatons que la Russie, tournant le dos à ses engagements et à la voie diplomatique fait le choix de la confrontation déstabilisatrice pour l’ensemble du continent. Par ses décisions unilatérales et ses actions militaires la Russie contrevient à ses engagements internationaux et remet en cause le principe cardinal du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États", a indiqué Emmanuel Macron.

Alors que les pays membres de l'Union européenne se sont réunis jeudi et que les alliés de l'Otan se voient ce vendredi, le chef de l'État a estimé que la France avait un triple rôle à jouer dans ce conflit. "D'abord ne rien céder sur les principes fondamentaux de la paix et de la sécurité collective en sanctionnant fermement leur violation", a-t-il débuté. "Ensuite, il nous faut agir en solidarité et en soutien au peuple et aux autorités ukrainiens. Nous accorderons ainsi une aide budgétaire supplémentaire de 300 millions d’euros. Nous sommes également en contact avec les autorités ukrainiennes pour leur fournir le matériel défensif dont elles ont besoin." 

"Enfin, nous devons assurer l’unité avec nos partenaires européens et nos alliés pour protéger notre souveraineté, notre sécurité et nos démocraties", a-t-il poursuivi, notamment en renforçant "la lutte contre les manipulations de l’information et les attaques cyber pour nous protéger contre les ingérences étrangères"

Lire aussi

Emmanuel Macron a également estimé que cette attaque militaire, "tournant historique et géopolitique majeur du XXIe siècle", aura des "conséquences majeures sur nos vies, notre économie et notre sécurité", notamment à cause des sanctions prises à l'encontre de la Russie. Mais il les assume. "Les sanctions ne sont jamais sans conséquences, y compris pour nous. Mais nous l’assumons car c‘est de la défense de nos valeurs dont il s’agit. Nous prendrons à cet égard toutes les décisions nécessaires afin de protéger nos compatriotes et nos entreprises."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info