Guerre Israël-Hamas : la préfecture de police retoque le rassemblement prévu par LFI dimanche à Paris

par T.G.
Publié le 11 novembre 2023 à 19h54, mis à jour le 11 novembre 2023 à 21h06

Source : TF1 Info

La préfecture de police a refusé à des organisations, dont La France insoumise, d'organiser une manifestation "contre l'antisémitisme, les racismes et l'extrême droite" ce dimanche à Paris.
En cause : une demande déposée trop tardivement auprès des autorités.
Les organisateurs pourront toutefois déposer des gerbes de fleurs au square des Martyrs juifs du Vélodrome d'Hiver.

Une fin de non-recevoir. C'est ce que la préfecture de police a dressé samedi à l’Union étudiante, l’Union syndicale lycéenne et la France Insoumise. Ces trois organisations prévoyaient un rassemblement ce dimanche à 11 heures à Paris, une forme de contre-manifestation, les élus LFI ayant refusé de participer à la marche contre l'antisémitisme prévue dans la capitale à 15 heures. La cause : le délai légal n'a pas été respecté. 

Selon un communiqué de la préfecture, les trois organisations voulaient organiser "un rassemblement contre l’antisémitisme et les racismes, contre l’extrême-droite" ce dimanche au square des Martyrs juifs du Vélodrome d’Hiver à Paris. L'événement devait réunir "environ 500 personnes, avec des prises de parole, un dépôt de gerbes de fleurs, et avec la mise en place d’une scène et d’un dispositif sonore." 

"Moment de recueillement"

Problème : le document est arrivé trop tard. "À réception, le préfet de police a immédiatement fait savoir aux organisateurs qu’il ne pouvait instruire cette déclaration, transmise en dehors du délai légal de 3 jours francs avant l’évènement, faisant application de l’article L.211-2 du Code de la sécurité intérieure", selon le communiqué.

Un simple dépôt de gerbes devant le monument commémoratif de la rafle situé dans le jardin, suivi d’une prise de parole rapide avant dispersion complète, aura finalement lieu. "Le préfet de police a pris acte de ce renoncement, signant un arrêté d’encadrement de ce moment de recueillement consistant en un dépôt de gerbes à 11 h", précise la préfecture.


T.G.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info