Hollande présent (et démonstratif) à tous les matches des Bleus : en fait-il trop ?

Vincent Michelon
Publié le 16 juin 2016 à 16h30
Hollande présent (et démonstratif) à tous les matches des Bleus : en fait-il trop ?

ASSIDU - L'image François Hollande jouant les supporters enflammés mercredi soir lors du France-Albanie amuse les réseaux sociaux. Le président de la République compte bien enchaîner les matches durant le mois qui vient. Est-ce bien raisonnable ?

François Hollande n'en loupera pas un. Le chef de l'Etat, qui a déjà assisté aux deux premiers matches de la France, contre la Roumanie le 10 juin et contre l'Albanie mercredi soir, va se livrer à un véritable marathon footballistique durant l'Euro 2016. Dimanche, il se rendra, en bon supporter, à la rencontre France-Suisse au stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve d'Ascq.

Diplomatie sportive

Avant même le départ de la compétition, l'Elysée avait clairement balisé le terrain : le Président sera de tous les matches des Bleus et se rendra à la finale, quelles que soient les équipes. Il fera même des à-côtés à dimension diplomatique : il est ainsi attendu samedi au Portugal-Autriche avec les dirigeants de ces pays. Ce qui fait, pour cette seule semaine, quatre matches. Ce n'est pas fini : pour tous les autres matches, le protocole prévoit la présence d'un membre du gouvernement. Faut-il en faire autant ?

A LIRE AUSSI
>> Suivez tout l'Euro 2016 sur metronews.fr

Cette présence intense dans les tribunes amuse en tout cas les réseaux sociaux. En particulier cette séquence du président français isolée par Le Lab , affichant sa frustration, puis sa joie lors des buts français contre l'Albanie.

Que François Hollande soit un véritable fan de football , nul n'en doute. Qu'il veuille faire de l'Euro 2016, en pleine agitation sociale et sous la menace de nouveaux attentats, une occasion de "remettre le pays de bonne humeur", il l'assume lui-même .

De là à en faire de la récupération politique… A droite, on se souvient de l'assiduité de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy lorsqu'ils étaient en fonction et on se garde bien de se moquer.


Certains s'affichent même avec François Hollande, comme le président de la région Paca, Christian Estrosi, qui a publié une photo du petit gueuleton "protocolaire" avec le président albanais à la mi-temps. Image qui fait beaucoup ricaner sur Twitter.


Mais dans le climat actuel, certains s'interrogent sur l'opportunité d'en faire autant sur l'Euro 2016. "Le fait qu'il aille aux matches, ça ne me choque pas", explique le sénateur LR Roger Karoutchi, proche de Nicolas Sarkozy, à metronews. "Mais que François Hollande soit aussi démonstratif à chaque but pour gagner 0,1 point de popularité, c'est démago en diable. Du reste, en période d'état d'urgence, peut-être qu'un peu moins de ministres dans les tribunes et un peu plus dans les bureaux serait plus rassurant."

Les Français, en tout cas, ne devraient pas mettre cela au passif de François Hollande. Selon un sondage Odoxa pour i-Télé à l'ouverture de l'Euro 2016, 62% d'entre eux estimaient que le président n'en fait pas trop pour soutenir les Bleus, et 53% qu'il est dans son rôle lorsqu'il supporte l'équipe nationale. Des scores auxquels le chef de l'Etat n'est pas vraiment habitué.

A LIRE AUSSI
>> Quand François Hollande se sert du foot pour parler de 2017

>> Sondage : Hollande et Valls plongent, Mélenchon prend des couleurs


Vincent Michelon

Tout
TF1 Info