Avec "71% d'impopularité internationale", Emmanuel Macron serait le "4e dirigeant le plus détesté au monde", à en croire Nicolas Dupond-Aignan.
Une affirmation basée sur un sondage relayé dans le "New York Times".
À la lueur de ce dernier, peut-on tirer les mêmes conclusions que le président de Debout la France ?

Fervent opposant à Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan a trouvé un nouvel argument pour attaquer le président de la République. En plus d'un bilan à ses yeux "catastrophique", que ce soit "en diplomatie" ou "sur l'économie", le député de l'Essonne pointe l'"impopularité internationale" du chef de l'État. 

Dans un message publié ce jeudi sur le réseau social X, le président de Debout la France écrit qu'avec "71% d'impopularité internationale, Emmanuel Macron est dans le Top 5 des dirigeants les moins appréciés au monde". Dans le visuel qui accompagne ce message, il affirme même que le chef de l'État serait le "4e dirigeant le plus détesté au monde". Ses sources ? Un sondage de la société Morning consult et un article du prestigieux New York Times.

Le New York Times a publié le 28 mars dernier un article (reproduction de sa newsletter matinale) intitulé "les dirigeants impopulaires dans le monde", dont le but était de démontrer que le président américain Joe Biden n'était pas le seul à recueillir des taux d'impopularité records. "Depuis la Seconde Guerre mondiale au moins, aucun président n'a atteint un taux de mécontentement aussi élevé à ce stade de son mandat", écrit le journaliste, qui précise toutefois que "par rapport à ses pairs internationaux, Joe Biden fait bien meilleure figure", graphique recensant les taux d'impopularité d'autres dirigeants à l'appui.

Une infographie sur laquelle on peut lire que le leader mondial le plus impopulaire est l'Allemand Olaf Scholz, avec un taux de mécontentement de 73%, suivi, en seconde position, par Emmanuel Macron, à 71%. Le Sud-coréen Yoon Suk Yeol (70%), le Japonais Fumio Kishida (70%) et le Britannique Rishi Sunak (66%) complètent le Top 5. 

Mais pourquoi Nicolas Dupond-Aignan parle-t-il de 4e position ? La réponse se trouve dans la période choisie. Comme l'indique le New York Times, le sondage mis en avant  dans son graphique a été réalisé du 26 février au 6 mars. Or, la dernière version disponible, effectuée du 28 mars au 3 avril, donne des résultats un peu différents. Et c'est sur celle-ci que le député de l'Essonne semble s'appuyer.

Seuls deux leaders mondiaux font pire que Macron

Emmanuel Macron y est effectivement placé en quatrième position en partant de la fin. Une position déterminée sur le taux de ses opinions... positives. "Les leaders dans ce diagramme sont triés en fonction du nombre total d'approbations", souligne d'ailleurs l'institut Morning Consult. Avec 22% d'opinions positives, le président français est donc le 4e dirigeant le moins apprécié, derrière Yoon Suk Yeol (Corée du Sud), Petr Fiala (République tchèque) et Fumio Kishida (Japon). Seules deux personnalités ont un taux de désapprobation plus important que le locataire de l'Élysée : son homologue coréen (73%) et le Premier ministre tchèque (72%).

Toujours est-il que ces données, et donc le chiffre de 71% mis en avant par Nicolas Dupont-Aignan, ne correspondent pas à un taux d'"impopularité internationale". Morning consult indique bien que ses "résultats reflètent une moyenne mobile sur sept jours des opinions des adultes dans chaque pays sondé", d'après "des échantillons représentatifs des adultes dans chaque pays". Sa méthodologie précise que la taille de son échantillon, en France, se situe entre 300 et 500 personnes pour les enquêtes quotidiennes, 1000 pour les enquêtes mensuelles. 

Des résultats raccord avec les études françaises

Aussi, il n'est pas correct d'affirmer qu'Emmanuel Macron est le "4e dirigeant le plus détesté au monde", car l'ensemble des dirigeants mondiaux ne sont pas pris en compte dans le sondage cité. Ils ne sont que 25, le nombre de chefs d'État ou de gouvernement dans le monde frôlant les 200. Le président français est donc parmi les leaders les moins appréciés des "démocraties développées", selon le terme utilisé par le New York Times dans son article. 

Les résultats mesurés par Morning consult pour la France semblent correspondre avec les sondages récents d'instituts français. Selon une enquête Ifop-Fiducial parue ce mardi, 70% des Français n'approuvent pas l'action d'Emmanuel Macron. Le 30 mars, un baromètre Toluna-Harris Interactive pour LCI indiquait qu'avec 36% des sondés disant lui faire confiance ou plutôt confiance, le président de la République tombait à son plus bas niveau de popularité depuis sa réélection en mai 2022.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Justine FAURE

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info