"Imposture et incompétence" : Fillon étrille Hollande et estime qu'il faut "changer de président"

Le service METRONEWS
Publié le 6 juillet 2016 à 8h57
"Imposture et incompétence" : Fillon étrille Hollande et estime qu'il faut "changer de président"

POLITIQUE - Invité sur RTL ce mercredi matin, François Fillon a donné son avis sur la loi Travail et a violemment taclé François Hollande, dont il estime qu'il "ne prend pas de décisions et se laisse imposer les choses par les événements". Selon lui, "il faut changer de président".

Invité au micro de RTL ce mercredi matin, François Fillon a donné son avis sur la loi Travail, au lendemain du recours à l’article 49-3 de la Constitution. Selon le candidat LR à la course élyséenne, c’est un nouvel aveu de faiblesse de la part de l’exécutif. L’occasion de tacler le chef d’Etat, à qui il rêve de voler le trône. François Hollande "a cédé sur tout depuis des mois et des mois. Cette loi Travail, c'est vraiment le symbole quinquennat de François Hollande : imposture et incompétence".

Ce "texte qui ne sert à rien"

Et de développer au micro de la radio : "Imposture parce que le président a été élu sur un programme de gauche en niant la crise et qu'il vient aujourd'hui essayer de nous présenter des lois plutôt libérales, mais évidemment avec une majorité qui ne suit pas". Pour François Fillon, le président "a négocié avec tous les partenaires, les syndicats et la majorité" puis il a ouvert "une boite de pandore qu'il n'arrive plus à refermer", pour "un texte qui ne sert plus à rien" et qui est selon lui, "extrêmement nocif sur beaucoup de sujets". Cela symbolise "l'impuissance du président de la République", a-t-il estimé.

"Le 49-3 n'est plus le problème, le problème c'est qu'il faut changer de président, attaque-t-il. Il faut tourner la page. C'est un quinquennat qui commence avec Leonarda et finit avec la loi Travail. C'est-à-dire un président qui ne prend pas de décisions et se laisse imposer les choses par les événements".

A LIRE AUSSI
>>  Loi Travail : pourquoi, cette fois-ci, la droite ne déposera pas de motion de censure
>>  Loi Travail : Manuel Valls dégaine (encore) le 49.3 >>  La droite quitte l'Assemblée en plein discours de Manuel Valls


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info