2017 : la bataille de la gauche

"Je suis prêt à mener le combat pour 2017" : la nouvelle allusion de Valls à sa possible candidature

Aurélien Deligne
Publié le 19 novembre 2016 à 22h16
"Je suis prêt à mener le combat pour 2017" : la nouvelle allusion de Valls à sa possible candidature

ELECTION PRESIDENTIELLE - Le Premier ministre Manuel Valls a une nouvelle fois lancé des sous-entendus concernant son éventuelle candidature pour la présidentielle. En visite à Evry samedi, il s'est dit "prêt à mener le combat pour 2017". Mais... "comme tous je l'espère".

Ira, n'ira pas ? Alors que François Hollande devrait annoncer ou non sa candidature pour un second mandat d'ici quelques semaines, son Premier ministre multiplie les allusions laissant entendre qu'il se tient prêt à se substituer à lui. Dernière en date, samedi, alors que Manuel Valls inaugurait les "Ateliers nomades" du musée du Quai Branly à Evry, où il fut maire entre 2001 et 2012. Interrogé par les journalistes sur la présidentielle, ce dernier a alors assuré être "prêt à mener le combat pour 2017". "Comme tous, je l'espère !", ajoute-t-il cependant. "Parce que je suis un patriote et (...) c'est le combat collectif qui compte aujourd'hui".

Un nouveau sous-entendu qui vient s'ajouter aux nombreux précédents. Ainsi, lorsqu'il avait réagi à la candidature de son ancien ministre de l'Economie, Emmanuel Macron : "Il faut une expérience qui a été éprouvée par le temps", expliquait-il. 

Emmanuel Macron candidat : "Pour porter cette responsabilité, il faut de la force et non pas de la légèreté", tacle VallsSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Le pays attend et demande de la force, et j'ai cette force

Manuel Valls, premier ministre

"Le prochain quinquennat devra être celui de vraies augmentations de salaires, pour tous les enseignants", détaillait le locataire de Matignon, avant d'ajouter qu'il fallait à l'avenir "investir tous les ans, pendant plusieurs années, au moins un milliard d'euros" pour l'université. Un programme qui ressemblerait presque à celui d'un candidat.

"Le pays attend et demande de la force , et j'ai cette force", indiquait-il deux jours plus tôt lors d'un déplacement dans le Pas-de-Calais, le 14 novembre. Qu'il souhaite y aller ou non, il reste encore bien difficile pour lui d'afficher clairement ses ambitions pour 2017 tant que l'actuel chef de l'Etat ne se sera pas positionné.

Manuel Valls : "Le pays a besoin de force et j'ai cette force"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Aurélien Deligne

Tout
TF1 Info