"La France n’accueillera pas plus de 30.000" réfugiés, affirme Manuel Valls

Le service METRONEWS
Publié le 24 septembre 2015 à 21h55
"La France n’accueillera pas plus de 30.000" réfugiés, affirme Manuel Valls

IMMIGRATION - Le Premier ministre Manuel Valls était l'invité jeudi "Des paroles et des actes" sur France 2. Sur la crise des migrants, le chef du gouvernement a assuré que la France accueillera 30.000 demandeurs d'asile mais pas plus.

Invité jeudi 24 septembre de l'émission de débat Des paroles et des actes" sur France 2, le Premier ministre a confirmé que la France accueillerait dans les deux ans à venir 30.000 demandeurs d'asile en provenance essentiellement de Syrie, comme l'a fixé la Commission européenne, qui s'est engagée avec les Etats européens à répartir 160.000 réfugiés politiques dans ces derniers.

"Si tout le monde vient, nous créerons les conditions d'un drame humanitaire"

Mais dans le même temps, Manuel Valls a affirmé que la France n'accueillerait pas plus de réfugiés. Une limitation liée aux difficultés économiques que traverse le pays mais également au message que l'Europe doit envoyer, selon le chef du gouvernement, à l'extérieur de ses frontières. "La Commission européenne a proposé des centres d'accueil de 160.000 demandeurs d'asile, ceux qui fuient la guerre et la torture. La France (...) a proposé d'en accueillir 30.000. Ça ne sera pas plus", a déclaré le Premier ministre. "Si tout le monde vient, nous créerons les conditions d'un drame humanitaire", a-t-il poursuivi. "La seule voie possible, c'est la maîtrise et l’organisation dans de bonnes conditions (de l'accueil des réfugiés)".

Concrètement, la gestion de la crise des migrants doit se faire à partir "des centres d’accueil et d'identification des réfugiés" afin de contrôler les flux migratoires exceptionnels auxquels est confronté l'Europe, a ajouté le Premier ministre, et qui se traduira par l'arrivée, d'ici la fin de l'année, de "800.000 à 900.000 personnes" en provenance de pays en situation de conflit.

À LIRE AUSSI >> Toute l'actualité sur les migrants sur notre page spéciale


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info