L'opposition au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes réclame des comptes à Laurent Wauquiez.
Le président LR de la région a effectué un voyage officiel au Japon en mars, qui se retrouve aujourd'hui au cœur d'une polémique.

Au sein du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, les membres socialistes et écologistes de l'opposition demandent aujourd'hui de la "transparence". Ils réagissent à un article du journal Le Monde évoquant un déplacement professionnel au Japon du président de la région, Laurent Wauquiez.

Le quotidien a publié le récit d'un "voyage très 'confidentiel' de Laurent Wauquiez au Japon", décrivant un déplacement du 8 au 15 mars au cours duquel s'est notamment déroulé un dîner dans un restaurant étoilé avec des dirigeants d'entreprises français et japonais.

Il s'agissait d'un déplacement "à vocation économique auquel plus de 25 entreprises régionales ont participé", destiné à "promouvoir les entreprises industrielles de la région", a réagi Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, structure en charge d'aider les entreprises à se développer à l'international. L'agence de développement économique de la région, dont Laurent Wauquiez est le coprésident, était l'organisatrice de cette mission, précise-t-elle, et non la région.

L'agence estime par ailleurs qu'il est "faux de dire que ce déplacement avait un quelconque caractère confidentiel". Elle soutient en effet avoir "communiqué à de multiples reprises sur les réseaux sociaux, auprès des entreprises et auprès du grand public".

Le groupe des Écologistes au conseil régional a réagi, estimant que Laurent Wauquiez ne "se soucie guère de la transparence". Il "demande que tous les éléments ayant attrait à ce voyage soient rendus publics". Même requête du côté du groupe Socialiste, Écologiste et Démocrate, qui attaque frontalement le cadre de LR : "Quand Laurent Wauquiez va-t-il cesser de se croire au-dessus des lois et de considérer l’argent de notre collectivité comme une cagnotte personnelle ?", interrogent les socialistes via un communiqué. 

Un dîner avec 150 convives

Au cours de ce déplacement, la délégation a rencontré des dirigeants et officiels japonais, notamment à Hokkaido pour promouvoir les entreprises en lien avec les activités de montagne, et participé au salon Smart Manufacturing Summit à Nagoya, dans le centre du Japon, explique l'agence. Le point qui cristallise les tensions concerne toutefois l'organisation d'un dîner avec près de 150 chefs d'entreprises français et japonais dans un restaurant étoilé de à Tokyo.

L'opposition régionale rebondit sur cet article pour réitérer ses critiques sur les dépenses de Laurent Wauquiez, déjà mises en lumière par Médiapart. Un dîner très coûteux organisé à l'été 2022, surnommé "diner des sommets", fait aujourd'hui l'objet d'une enquête du Parquet national financier (PNF). "Cette nouvelle affaire vient également renforcer nos interrogations sur les activités d'Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises sur lesquelles le contrôle des élus est très limité", affirment les élus socialistes, qui soulignent que l'agence est "financée à 80%" par la région. 

En réponse, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises indique que "les montants ne sont pas consolidés à ce stade", mais que le bilan financier "pourra être diffusé dans le cadre du processus de présentation des comptes propres de l'agence".


TD avec AFP

Tout
TF1 Info