La secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie Bérangère Couillard a confirmé à TF1 et LCI que le président de la République n'était pas hostile à l'interdiction de la chasse le dimanche.
"Contrairement à ce que j'entends ce n'est absolument pas un sujet tabou", a-t-elle déclaré lors d'un déplacement dans la Marne.

Pendant la campagne présidentielle, Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon réclamaient l'interdiction de la chasse les week-ends et les vacances. Le gouvernement pourrait les rejoindre sur une partie de leurs revendications, et interdire la chasse le dimanche. En déplacement dans la Marne aux côtés de chasseurs, la secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie Bérangère Couillard a indiqué à TF1 et LCI que le président de la République n'y était pas si hostile. 

"Pas un sujet tabou"

"Contrairement à ce que j'entends ce n'est absolument pas un sujet tabou", a-t-elle déclaré à Paul Larrouturou. Pour mieux la faire accepter, le gouvernement pourrait envisager de départementaliser la mesure, et de permettre aux préfets d'y déroger certains jours pour certains besoins, réguler la population de sangliers, par exemple. L'interdiction, qui fait l'unanimité contre elle chez les chasseurs, qui sortent principalement les week-ends, pourrait être limitée au dimanche après-midi.

Interdire la chasse le dimanche permettrait de mieux protéger les promeneurs, alors que plusieurs accidents ont eu lieu ces dernières semaines. Pour sécuriser la pratique, le gouvernement envisage également de mettre en place un délit d'alcoolémie avec la même limite qu'au volant, soit 0,5 grammes par litre de sang ; ou encore d'interdire aux chasseurs de tirer sur les côtés, dans un rayon de 30 degrés, afin de ne pas mettre en danger leurs partenaires de chasse (95% des accidents ont lieu entre chasseurs).


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info