Le Grand Prix de l'humour politique attribué à Marlène Schiappa

Julien Vattaire
Publié le 8 décembre 2021 à 6h04
La ministre déléguée, par la voie de ses avocats, a certifié n'avoir réalisé aucun placement de produit.

La ministre déléguée, par la voie de ses avocats, a certifié n'avoir réalisé aucun placement de produit.

Source : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

RÉCOMPENSE - La ministre Marlène Schiappa s'est vue récompensée du Grand Prix de l'humour politique 2021 alors que 16 "petites phrases" pouvaient prétendre au titre.

Marlène Schiappa succède à Édouard Philippe. La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a reçu le Grand Prix de l'humour politique 2021, mardi, des mains du jury du prix "Press Club, humour et politique". Cette récompense est due à une phrase prononcée au micro de Radio J lorsqu'elle défendait son projet de loi visant à lutter contre la polygamie. "On ne va pas s'interdire les plans à trois", avait-elle alors indiqué. 

Emmanuel Macron et Jean Castex récompensés également

Marlène Schiappa n'a pas été la seule membre du gouvernement à recevoir un prix lors de cette soirée. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, s'est vu remettre le Prix Marcel Duchamp pour la phrase "Comme disait mon grand-père, mieux vaut avoir des gens dans sa tente et qui pissent dehors que l'inverse". De son côté, le Prix des Internautes a été décerné au Premier ministre Jean Castex qui avait déclaré "Moins nous alimentons les polémiques autoportées, mieux nous nous portons".

Emmanuel Macron n'a pas non plus échappé à une récompense. Le Prix Sigmund Freud lui a été remis pour sa réponse à une agricultrice lors de sa visite d'une foire en Provence : "La réforme des retraites, on fera cela quand on tombera les masques", avait déclaré le président de la République.

Lire aussi

Parallèlement, le Prix de la révélation de l'année a été attribué à Sandrine Rousseau, candidate à la primaire écologiste, pour la phrase "Je vis avec un homme déconstruit et je suis super heureuse". Le Prix du Jeu de "Miot" et le Prix Spécial du Jury ont été attribués à Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre. "Quand la droite se durcit, elle se rétrécit", avait-il dit. Par ailleurs, le Prix du Jury est attribué au candidat souverainiste à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, pour sa déclaration : "Je suis fort chez les gens qui sont à la limite du vote".


Julien Vattaire

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info