Renaissance : Stéphane Séjourné chargé par Emmanuel Macron de créer le nouveau parti présidentiel

Justine Faure avec le service politique de TF1/LCI
Publié le 18 mai 2022 à 17h13
JT Perso

Source : RUTH ELKRIEF 2022

Selon les informations de TF1 et LCI, Emmanuel Macron a chargé un proche, Stéphane Séjourné, président du groupe Renew Europe au Parlement européen, de mener à bien la construction du nouveau parti présidentiel.
Renaissance prendra vie à l'issue des élections législatives, à l'issue de négociations avec ses futurs membres.

Au soir de sa qualification au second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron avait appelé la majorité à se réunir sous une même bannière. "J'appelle tous ceux qui, depuis six ans et jusqu'à ce soir, se sont engagés pour travailler à mes côtés, à transcender leurs différences pour se rassembler en un grand mouvement politique d'unité et d'action pour notre pays", avait déclaré celui qui a été réélu. 

Selon les informations de TF1 et LCI, c'est le président du groupe Renew Europe au Parlement européen, Stéphane Séjourné, qui a été chargé par le chef de l'État de piloter ce projet.

Le 5 mai dernier, Stanislas Guerini avait annoncé que ce nouveau parti souhaité par Emmanuel Macron allait s'appeler Renaissance. "Nous initions aujourd'hui un mouvement de refondation de La République en marche pour pouvoir continuer à élargir ce mouvement politique qu'a créé le président de la République Emmanuel Macron il y a un peu plus de six ans dans un parti politique qui portera le nom de Renaissance", avait-il déclaré.  

L'objectif de ce nouveau parti sera de fusionner La République en marche, Agir - aile droite de la majorité - avec Territoires et Progrès, aile gauche de la majorité, ainsi que En commun, notamment créé par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. En revanche, il ne sera pas question d'y intégrer le MoDem de François Bayrou ou Horizons d'Edouard Philippe, ces derniers étant peu enclins à perdre leur autonomie et leur liberté. 

Naissance après les élections législatives

"L'idée est de créer le bébé au lendemain des législatives et d'avoir un congrès de lancement en juillet", a expliqué à TF1 et LCI une source au sein de la majorité. "On ne veut pas refaire Ensemble Citoyens !", a-t-elle ajouté, du nom de la coalition montée à l'occasion des élections législatives et regroupant les six partis cités plus tôt dans l'article et le Parti radical. 

Stéphane Séjourné devra donc mener les négociations à venir entre les partis concernés, et les convaincre du bien-fondé d'une fusion totale. Âgé de 37 ans, cet eurodéputé est un proche du président de la République. Ancien soutien de Dominique Strauss-Kahn, il fut conseiller d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie et participa au lancement d'En marche. En 2017, il fut nommé conseiller politique du chef de l'État, jusqu'en 2018, puis entre 2020 et 2021. Une fonction qu'il a toujours occupée officieusement, même lorsqu'il n'était pas à l'Élysée. 


Justine Faure avec le service politique de TF1/LCI

Tout
TF1 Info