La présidence Macron

Les pensions de réversion vont-elles baisser ? La mise au point de Macron pour rassurer

La rédaction de LCI
Publié le 27 juin 2018 à 8h23, mis à jour le 27 juin 2018 à 8h33
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

RETRAITES - Emmanuel Macron s'est fendu de plusieurs tweets, ce mardi 26 juin, pour assurer "qu'aucun bénéficiaire actuel ne verra sa pension de réversion diminuer ne serait-ce que d'un centime". Une mise au point en réponse aux craintes qu'ont fait naître les propos d'Agnès Buzyn, ministre de la Santé, qui avait affirmé que "tout [était] sur la table".

Le président a dû monter au créneau pour tenter d'éteindre l'incendie. Ce mardi 26 juin, Emmanuel Macron, en pleine visite au Vatican, s'est fendu de deux tweets pour faire "une mise au point sur les pensions de réversion". "Aucun bénéficiaire actuel ne verra sa pension de réversion diminuer ne serait-ce que d'un centime. Il n'est pas question de supprimer les pensions de réversion pour les futurs retraités, qui bénéficieront des mêmes prestations pour chaque euro cotisé", a-t-il déclaré. 

Ni les "amoindrir", ni les "remettre en cause"

Une mise au point qui fait suite aux doutes soulevés par la prise de parole de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 17 juin dernier, lors du Grand Jury RTL, Le Figaro et LCI. À la question "Les pensions de réversion vont-elles être supprimées dans le cadre de la réforme des retraites ?", celle-ci avait répondu : "Ça n'est pas du tout la question. Tout est sur la table, tout fait l'objet de concertation avec les syndicats". 

Un peu plus tôt ce mardi, le Premier ministre Édouard Philippe a lui aussi tenté de calmer le jeu. Il a estimé, devant les sénateurs, que s'il fallait "poser sur la table la question" des pensions de réversion, le gouvernement ne travaillait "en aucune façon" sur des mesures qui viendraient les "amoindrir" ou "les remettre en cause". Pour rappel, la réversion, qui permet aux veuves et veufs de toucher une partie de la retraite de leur conjoint décédé, concerne aujourd'hui 4,4 millions de personnes, dont 89% de femmes.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info