Après les élections législatives, une France ingouvernable ?

Après Gérard Larcher, Bruno Retailleau "tourne la page" Nicolas Sarkozy

LC.
Publié le 22 juin 2022 à 11h01
JT Perso

Source : L'Invité Politique

Invité sur LCI, ce mercredi, Bruno Retailleau fait ses adieux à l'ancien président de la République.
Pour le cadre des Républicains, "la page est tournée" avec Nicolas Sarkozy.
Des propos déjà tenus, dans la matinée, par le président du Sénat Gérard Larcher.

La fin d'une histoire entre Nicolas Sarkozy et Les Républicains ? Trois jours après l'élection des législatives, la voix de l'ancien président de la République, qui a soutenu sans réserve Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, n'a plus d'influence, assurent, ce mercredi, certains cadres du parti.

Des Républicains "écœurés"

En ne soutenant pas Valérie Pécresse au premier tour de la présidentielle, puis en s'affichant avec les candidats de la majorité présidentielle lors du dernier scrutin, Nicolas Sarkozy a effectivement "tourné la page" avec le parti, insiste, ce mercredi matin Bruno Retailleau sur LCI.

"Dans les dernières semaines de l'élection présidentielle, j'étais un de ceux qui continuaient à faire des réunions publiques. Et vous n'imaginez pas la dureté des prises de parole des militants qui s'étaient donnés corps et âme dans toutes ses batailles. Le mot qui revenait, c'était l'écœurement", raconte-t-il avec "tristesse". Plus tôt dans la matinée, Gérard Larcher avait déjà fait ses adieux au baron de la droite dans les colonnes du Parisien. "Il a fait le choix de quitter sa famille politique. Je le regrette, la page est tournée", a-t-il dit.

Pour le sénateur, "Gérard Larcher a raison d'utiliser ce terme. La page est tournée. Ce n'est plus un exemple politique", conclut-il.


LC.

Tout
TF1 Info