Élection présidentielle 2022

Les Républicains : Denis Payre accuse la direction d'avoir discriminé sa candidature et va déposer un recours

La rédaction de LCI
Publié le 2 novembre 2021 à 11h46
JT Perso

Source : TF1 Info

DÉMOCRATIE - L'entrepreneur Denis Payre ne participera pas au congrès LR, faute d'avoir recueilli les 250 parrainages nécessaires. Sur LCI, il a accusé la direction du parti d'avoir discriminé sa candidature, notamment en l'empêchant d'accéder aux médias. Il va déposer un recours.

Denis Payre est en colère, et s'estime floué. Alors que les candidats au congrès LR ont jusqu'à ce mardi soir pour déposer les 250 parrainages nécessaires à leur participation, l'entrepreneur n'a réussi à récolter qu'"entre 30 et 40" signatures. La faute, selon lui, à la direction du parti qui a tout fait pour empêcher sa candidature. "Je n’ai pas pu faire campagne pendant deux mois, et donc c’est très difficile de récolter des parrainages dans ces conditions", a-t-il déclaré ce mardi matin sur LCI.

Il a accusé Les Républicains de n'avoir validé sa candidature que le 19 octobre dernier, et de n'avoir eu que deux semaines pour faire campagne. "J'ai eu un tir de barrage de la direction des Républicains qui expliquait partout, appelait les journalistes, en disant que je n’avais aucune chance d’avoir mes parrainages", a-t-il estimé sur LCI, annonçant qu'il allait déposer "un recours pour comportement discriminatoire et non-respect des principes démocratiques". "Les règles sont les mêmes pour tout le monde", s'est défendu sur BFMTV/RMC le président LR Christian Jacob.

"Quand un candidat de la société civile se présente, on lui claque la porte au nez. (...) Je ne pense pas que ce soit une décision intelligente et je pense que c’est ouvrir la porte au populisme, en particulier en ce qui concerne l’électorat filloniste (…) qui va se précipiter vers d’autres candidats, notamment Eric Zemmour", a ajouté l'entrepreneur. 

Si son recours n'aboutit pas, Denis Payre a indiqué qu'il "reprendrai[t] [sa] liberté". Il ne soutiendra le candidat désigné le 4 décembre prochain que si ce dernier a "un programme ambitieux". Sur Sud Radio, il a dit que sa préférence allait pour l'instant vers Valérie Pécresse.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info