Le Premier ministre Manuel Valls engagera dès mardi la responsabilité du gouvernement pour permettre l'adoption sans vote du projet de loi Macron en nouvelle lecture. L'opposition a fait savoir qu'elle allait déposer une motion de censure. Le député Les Républicains des Hauts-de-Seine Thierry Solère a tancé l'action du Premier ministre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info