Louis Boyard insulté par Cyril Hanouna : La France insoumise saisit l'Arcom

J.F
Publié le 11 novembre 2022 à 12h17
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La France insoumise a indiqué saisir l'Arcom après que son député Louis Boyard a été insulté par Cyril Hanouna sur le plateau de TMPM ce jeudi 10 novembre.
"Ferme ta gueule", "tocard", "abruti", a notamment lancé l'animateur à l'adresse du député qui critiquait les activités de Vincent Bolloré en Afrique.
LFI annonce également l'ouverture d'une commission d’enquête sur les ingérences de Vincent Bolloré dans les médias.

La séquence promet de faire date. Ce jeudi 10 novembre pour débattre de l'accueil du navire Ocean Viking dans le port de Toulon, Cyril Hanouna avait invité sur le plateau de son émission "Touche pas à mon poste" (C8) le député insoumis Louis Boyard. Mais l'échange entre les deux hommes a dérapé après que le parlementaire a évoqué les activités du propriétaire de la chaîne Vincent Bolloré, en Afrique et plus précisément au Cameroun. Et LFI veut saisir l'Autorité publique française de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom).

Lire aussi

"Tu sais que tu es dans le groupe Bolloré ? Qu'est-ce que tu viens foutre ici ?", lui dit très rapidement Cyril Hanouna. "Bolloré t'a donné de l'argent, tu étais chroniqueur ici", ajoute le présentateur, qui accuse le député d'être "venu ici pour faire le malin". "Est-ce que je n'ai pas le droit de dire publiquement que Bolloré a un procès avec 150 Camerounais parce qu'il a déforesté ?", demande le parlementaire. "Tu es en train de dire à un député qu'il n'a pas le droit de dire quelque chose à la télé parce que le mec est propriétaire de la chaîne ?", continue-t-il, les deux hommes se tutoyant. 

"Tu crois quoi ? Tu crois que j'ai peur de toi ?"

Cyril Hanouna à Louis Boyard

Déjà tendu, l'échange dégénère lorsque les deux hommes évoquent les raisons du départ de Louis Boyard de l'émission il y a plusieurs mois. Alors que le ton monte, le député du Val-de-Marne lui demande de ne pas s'exprimer ainsi à un "élu". "Arrête de dire un élu, arrête de te la raconter. Je m'en bas les c... que tu sois élu moi. Tu crois quoi ? Tu crois que j'ai peur de toi ? (...) Si t'es député, c'est grâce à nous", enchaîne Cyril Hanouna, qui finira par lâcher plusieurs fois "ferme ta gueule" et traiter le député de "tocard" et "d'abruti"

À l'issue de l'émission, les députés insoumis se sont indignés, et la cheffe du groupe à l'Assemblée nationale a indiqué saisir l'Arcom. "Ce qui s’est passé ce soir sur TPMP est gravissime. Personne ne dit 'ferme ta gueule' à un député de mon groupe. Pas même Cyril Hanouna et les laquais de Bolloré. Nous saisissons l’Arcom. Nous ne nous tairons pas", a tweeté Mathilde Panot.

"Nous sommes saisis et nous allons examiner la séquence au regard des obligations de l'éditeur", a confirmé l'Arcom ce vendredi à l'AFP, sans préciser si la saisine émanait de LFI ou de téléspectateurs.

Boyard réclame une commission d'enquête parlementaire

En début d'après-midi ce vendredi, Louis Boyard a également annoncé l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire "pour mesurer les ingérences de Vincent Bolloré sur les médias qu'il possède. L'objectif est notamment d'auditionner Vincent Bolloré et Cyril Hanouna. Les libertés de la presse et d'expression sont en danger : il faut agir maintenant pour le bon fonctionnement de notre démocratie". Il estime que la séquence de jeudi sur le plateau de TPMP témoigne d'une "tentative d'intimidation mais aussi d'une manifestation claire des méthodes de censure qui sont employées pour museler quiconque s'attaquerait à l'empire de ce milliardaire". Aussi, "Clémentine Autain portera dans le cadre de notre niche parlementaire une proposition de loi visant à mettre fin à la concentration dans les médias et l'industrie culturelle", indique le député. 


J.F

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info