C’est un premier meeting sous haute tension qu’Emmanuel Macron a organisé mardi, deux jours avant l’émission traditionnelle de François Hollande pour le 14 juillet. Alors que 1.800 personnes sont attendues, l’événement exaspère. "Il est temps que tout cela s’arrête", a déclaré Manuel Valls, quelques heures avant la rencontre. Car s’il n’a pas annoncé sa candidature à la présidentielle, beaucoup espèrent qu’il le fera.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info