Iran : la révolte du voile

"Mangez vos morts" : Danièle Obono choque en dénonçant "ceux qui instrumentalisent la lutte des femmes en Iran"

Justine Faure
Publié le 3 octobre 2022 à 12h39
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Dans un tweet dénonçant les sifflets entendus dimanche lors d'une manifestation de soutien aux Iraniennes, la députée insoumise Danièle Obono a choqué en utilisant l'expression "mangez vos morts".
Dans son message, elle dénonce également les attaques envers les positions des écologistes ou insoumises Sandrine Rousseau et Manon Aubry sur le voile.

Une députée devrait-elle parler comme ça ? Un tweet de la députée LFI Danièle Obono publié ce lundi matin fait polémique sur les réseaux sociaux. Outre le fond de son message, c'est l'utilisation de l'expression "mangez vos morts" qui ne passe pas. De nombreux opposants à la parlementaire parisienne et à son mouvement politique jugent inopportun l'emploi de cette insulte d’origine yéniche qui signifie d'aller se faire voir, par une élue de la République. 

Dans ce tweet, Danièle Obono regrette les événements survenus dimanche au cours d'une manifestation en soutien aux femmes iraniennes. Alors que des milliers de personnes défilaient, des personnalités de gauche dont le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, la députée écologiste Sandrine Rousseau, l'eurodéputée LFI Manon Aubry ou la sénatrice PS Laurence Rossignol ont pris la parole, couverts par des sifflets de la part de certains participants. 

"Je me demande quelles étaient les intentions de ces manifestants de siffler ces femmes et j'ai toujours l'impression que le féminisme est bien quand il est loin, et que finalement, quand il est en France, il est moins acceptable", a indiqué Sandrine Rousseau ce lundi matin, quand Laurence Rossignol a contredis avoir fait l'objet de sifflets. 

Le PS et le reste de la Nupes en désaccord sur le port du voile

Danièle Obono a donc dénoncé dans son tweet ceux "qui instrumentalisent la lutte des femmes en Iran contre l'oppression pour insulter et disqualifier la lutte des femmes en France contre l'oppression". Sûrement une attaque à ceux qui ont sifflé les intervenants et intervenantes dimanche, mais également aux socialistes qui ne partagent pas la vision d'EELV ou LFI sur le port du voile. Elles estiment impossible de défendre les Iraniennes qui se battent contre le port du voile sans considérer qu'en toutes circonstances et partout dans le monde y compris en France il est un outil de domination qui ne peut pas être porté par choix délibéré et éclairé.

Lire aussi

"Faire croire que toutes les femmes auraient été sifflées est une manipulation. Que Sandrine Rousseau assume ses positions et ne cherche pas à nous embarquer, toutes, sur son bateau", avait d'ailleurs tweeté Laurence Rossignol, reprochant à l'écologiste sa tolérance vis-à-vis du voile. 

Toujours au sein de LFI, la députée LFI Raquel Garrido a appelé à "la décence". "Je trouve assez maladroit, voire assez malsain, que lorsqu'il y a une révolution féministe en Iran avec des gens qui meurent (...), en France vous avez des personnes qui continuent de cibler Sandrine Rousseau", a-t-elle regretté.


Justine Faure

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info