Depuis la Suisse, Emmanuel Macron dénonce ce mercredi un "débat qui n'avait pas lieu d'être" au sujet de son absence à la marche contre l'antisémitisme, dimanche à Paris.
Le chef de l'État estime d'ailleurs avoir "toujours été implacable" sur la question.

Emmanuel Macron répond aux critiques. Depuis la Suisse, où il a entamé une visite d'État ce mercredi, le président français a estimé que le "débat" autour de son absence à la marche contre l'antisémitisme dimanche dernier "n'avait pas lieu d'être". Plusieurs élus de l'opposition au Parlement réclamaient notamment sa présence à la marche. 

Du côté des Républicains, le président du parti Éric Ciotti a même justifié par ce motif son refus de l'invitation du chef de l'État à la rencontre de Saint-Denis, prévue vendredi. 

"J'ai toujours été implacable"

À Berne, ce mercredi, Emmanuel Macron a assuré "partager les attendus" de la manifestation de dimanche dernier. "Mais mon rôle n'est pas de faire une marche", a poursuivi le chef de l'État. "Mon rôle est de travailler pour aider à la libération de nos otages. Et mon rôle est de continuer à préserver, dans cette période, l'unité du pays et de ne jamais renvoyer dos-à-dos les uns et les autres.

Le dirigeant estime que les critiques autour de son absence à cette mobilisation ne sont pas fondées. "Si ma position sur l'antisémitisme avait pu être ambiguë une seule seconde, je comprends qu'on aurait pu me de demander de la clarifier, pointe Emmanuel Macron. Elle ne l'a jamais été. J'ai toujours été implacable [contre l'antisémitisme]." Ce dernier a par ailleurs rappelé qu'il avait lui-même soutenu cette initiative la veille de son organisation, promettant d'être présent "par le cœur et la pensée" dans le cortège.

Les différentes marches contre l'antisémitisme ont réuni dimanche 182.000 personnes dans toute la France, dont plus de 100.000 à Paris. Plusieurs figures politiques étaient présentes au sein du cortège de la capitale, comme Yaël Braun-Pivet, Gérard Larcher, Marine Le Pen, François Hollande ou encore Nicolas Sarkozy.


T.A. avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info