Marine Le Pen veut faire sanctionner un député de la majorité après un salut nazi à l'Assemblée

J.F avec AFP
Publié le 19 juillet 2022 à 18h20

Source : Sujet TF1 Info

Marine Le Pen a réclamé, ce mardi, des sanctions à l'encontre de Rémy Rebeyrotte, député de la majorité, après un salut nazi effectué le 12 juillet dernier dans l'hémicycle.
Ce dernier assure que son geste était destiné à montrer à un élu RN qu'il ne devait pas lui-même le faire.
Rémy Rebeyrotte a été convoqué par la présidente de l'Assemblée nationale.

L'événement a eu lieu il y a une semaine, mais refait surface ce mardi 19 juillet. En conférence des présidents de l'Assemblée nationale, la cheffe de file des députés du Rassemblement national, Marine Le Pen, a réclamé des sanctions à l'encontre du député de la majorité Rémy Rebeyrotte, auteur d'un salut nazi le 12 juillet dernier dans l'hémicycle. Ce dernier a expliqué qu'il l'avait fait pour montrer à un élu RN qu'il ne devait pas lui-même le faire.

Lors d'un vote sur le projet de loi sanitaire, où la majorité a été battue, "un grand gaillard du RN s'est levé en faisant le salut nazi" à l'arrière des travées, assure le député de Saône-et-Loire. Il a alors mimé le geste en lui disant qu'"il ne faut pas faire ça". L'élu de la majorité a été vu notamment par Marc Le Fur (LR), qui l'a interpellé au micro : "Ne recommencez plus (...) c'était pas beau M. Rebeyrotte".

Rémy Rebeyrotte a été convoqué par la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet (LREM), et va l'être d'ici à la fin de la semaine devant le bureau de son groupe politique, a indiqué le groupe macroniste.


J.F avec AFP

Tout
TF1 Info