Marseille : Samia Ghali met fin au suspense et annonce qu'elle votera pour Benoît Payan

Publié le 17 décembre 2020 à 15h13, mis à jour le 17 décembre 2020 à 15h45
Marseille : Samia Ghali met fin au suspense et annonce qu'elle votera pour Benoît Payan
Source : AFP / Joel Saget

MAJORITÉ CONFORTÉE - La deuxième adjointe à la mairie de Marseille Samia Ghali a annoncé jeudi qu'elle voterait pour que Benoît Payan succède à Michèle Rubirola à la tête de la ville.

Elle "ne souhaite pas rajouter un désordre supplémentaire". Ce jeudi en début d'après-midi, la seconde adjointe à la mairie de Marseille, Samia Ghali, a indiqué qu'elle voterait pour Benoît Payan, premier adjoint socialiste, pour prendre la tête de la deuxième ville de France après la démission de la maire Michèle Rubirola. Cheffe de file d'un groupe de 9 élus, ses voix étaient précieuses pour le Printemps marseillais.

Déjà en juillet dernier, c'est l'ancienne sénatrice qui avait fait pencher l'élection en faveur de cette coalition regroupant écologistes, socialistes et insoumis. Le 4 juillet, date de l'élection au "troisième tour" au conseil municipal, Samia Ghali avait "passé un contrat avec le Printemps marseillais, pas avec un homme ou une femme mais avec le Printemps marseillais", a-t-elle réaffirmé.

Nécessaires à la gauche en juillet pour faire élire Michèle Rubirola, les voix de Samia Ghali et des élus de sa liste ne sont plus aussi cruciales cette fois-ci, deux élus LR ayant rejoint le bloc du Printemps marseillais. Mais elles restent importantes pour renforcer la majorité. Le vote devrait alors ce lundi 21 décembre lors du prochain conseil municipal.

Michèle Rubirola a annoncé mardi 15 décembre sa démission de la mairie, invoquant notamment sa santé. Samia Ghali a refusé de commenter les raisons de la démission de la maire. "Elles lui sont personnelles pour certaines, politiques pour d'autres. Elle vous fait souffrir, la vie politique, parfois elle vous fait pleurer." 

L'élue a également manifesté sa volonté de "mettre les bouchées doubles" : "On ne peut pas être sans arrêt la risée de la France, Marseille doit devenir une vraie capitale, Marseille doit devenir ce qu'elle est, une grande ville, une belle ville".


La rédaction de TF1info , avec AFP

Tout
TF1 Info