Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel se rallie à Benjamin Griveaux

La rédaction de LCI
Publié le 16 janvier 2020 à 12h00
Pierre-Yves Bournazel

Pierre-Yves Bournazel

Source : THOMAS SAMSON / AFP

ALLIANCE - Le député Agir indique dans une lettre diffusée ce jeudi qu'il se rallie à Benjamin Griveaux pour les élections municipales. Après avoir en vain tenté de rabibocher le candidat désigné par LaREM et le dissident Cédric Villani, il rejoint le premier, "le plus à même de créer une dynamique afin d'éviter la réélection d'Anne Hidalgo".

"A 60 jours du scrutin, il faut choisir l’intérêt de Paris. Et choisir, c’est parfois savoir renoncer", écrit Pierre-Yves Bournazel dans une lettre publiée ce jeudi, dans laquelle il annonce son ralliement à Benjamin Griveaux. "Nous partageons le constat de l’échec de la maire sortante et une vision commune de l’avenir de Paris. Sur de nombreux sujets, il a fait preuve d’enthousiasme et de volonté pour faire évoluer son projet, je m’en réjouis. Il est aujourd’hui prêt à travailler avec le plus de forces possibles et je le crois le plus à même de créer une dynamique afin d’éviter la réélection d’Anne Hidalgo", continue le député Agir.

"Je suis très heureux que nous puissions défendre ce projet ensemble", a réagi Benjamin Griveaux auprès de l'AFP, saluant le "talent" et l'"énergie" de Pierre-Yves Bournazel, ainsi que sa "connaissance intime de Paris, notamment du nord-est et des quartiers populaires tellement négligés par la municipalité actuelle".

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Je n’ai malheureusement pas pu réaliser ce large rassemblement que j’appelais de mes vœux."

Pierre-Yves Bournazel

La déclaration de Pierre-Yves Bournazel intervient alors que ces derniers jours, il a tout fait pour essayer de rabibocher Benjamin Griveaux, candidat officiel de LaREM et le dissident Cédric Villani, afin de créer un projet à trois. "Si j’ai pu parler à chacun d’entre eux séparément, je n’ai malheureusement pas pu réaliser ce large rassemblement que j’appelais de mes voeux", regrette-t-il.

Le conseiller de Paris, engagé dans le 18e arrondissement depuis onze ans, était crédité de 4% des intentions de vote dans un sondage commandé par l'équipe de Cédric Villani et dévoilé par la presse en décembre.


La rédaction de LCI