Macron II : les premiers jours du gouvernement Borne

Après cinq ans au gouvernement, Marlène Schiappa s'en va

J.F
Publié le 20 mai 2022 à 19h15
JT Perso

Source : TF1 Info

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes puis ministre chargée de la Citoyenneté ne fait pas partie du nouveau gouvernement.
Dans un communiqué, Marlène Schiappa fait part de sa "fierté" et son "honneur" d'avoir servi pendant un quinquennat, sans indiquer quels sont ses projets pour le futur.

Elle était l'une des rares à avoir été nommée dès l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron il y a cinq ans et à être toujours en place. Mais Marlène Schiappa ne fait pas partie du nouveau gouvernement annoncé ce vendredi 20 mai par le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler. Dans un communiqué diffusé en fin de journée, elle a fait part de son "honneur" d'avoir servi les Français et de sa "fierté" à avoir fait avancer la "situation des femmes, des familles et l'accueil des réfugiés".

Lire aussi

Cette figure médiatique du quinquennat a d'abord été en poste comme secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, au moment de la vague MeToo. Elle a notamment porté le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, verbalisant le harcèlement de rue ou allongeant le délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs. Marlène Schiappa a également piloté le grenelle contre les violences conjugales.

Depuis l'été 2020, elle était ministre déléguée chargée de la Citoyenneté auprès du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Dans l'ombre de ce dernier, alors visé par une enquête pour des accusations de viols, elle n'a pas vraiment réussi à faire sa place à Beauvau. 

Pas de reconversion comme animatrice télé

Dans son communiqué en forme de bilan, Marlène Schiappa, autrice de plusieurs ouvrages dont C'est une bonne situation, ça, ministre ?, n'indique pas ce qu'elle va faire dans les prochains mois. Un temps annoncée comme candidate aux élections législatives à Paris, elle avait finalement renoncé. 

Ces derniers jours, des rumeurs dans la presse la disait également future animatrice d'une émission de télévision. Elle y a coupé court sur Twitter, indiquant que "contrairement à ce qu’écrit la presse sans même avoir pris soin de me consulter, sur la base de fantasmes, je n’ai aucune émission de TV prévue sur C8 !"


J.F

Tout
TF1 Info