Ouvrières "illettrées" chez Gad : Emmanuel Macron s'excuse

Le service METRONEWS
Publié le 17 septembre 2014 à 15h37
Ouvrières "illettrées" chez Gad : Emmanuel Macron s'excuse
L'essentiel

POLEMIQUE – Invité ce mercredi matin sur Europe 1, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, a suscité de vives polémiques en évoquant les salariées "illettrées" de l'abattoir breton Gad, placé en liquidation judiciaire. Il a présenté ses excuses devant l'Assemblée nationale.

Cela suffira-t-il à faire taire la polémique ? Interrogé ce mercredi matin sur Europe 1, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron , a suscité de vives réactions en livrant une remarque jugée très maladroite à propos des abattoirs bretons Gad, placés en liquidation judiciaire .

"Je ne m'excuserai jamais assez"

"Il y a dans cette société une majorité de femmes et il y en a qui sont pour beaucoup illettrées. On leur explique : 'Vous n'avez plus d'avenir à Gad ou aux alentours, allez travailler à 50 ou 60 km'. Ces gens-là n'ont pas le permis de conduire ! On va leur dire quoi ? "Allez passer le permis de conduire, allez attendre un an"? Ça ce sont des réformes du quotidien", a-t-il dénoncé.

LIRE AUSSI >> Après les "sans-dents" de Hollande, les ouvrières "illettrées" de Macron

Si ce constat n'a pas forcément été remis en cause, de nombreux internautes et élus ont fustigé ce jugement. Critiqué par la députée UMP Laure de la Raudière, Emmanuel Macron a tenu à présenter ses excuses ce mercredi après-midi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée. "Mes excuses les plus plates vont à l'égard des salariés que j'ai pu blesser, que j'ai blessés, et je ne m'excuserai jamais assez". Et d'ajouter : si j'ai blessé et parce que j'ai blessé des salariées. C'est inacceptable et ce n'est pas ce que j'ai voulu faire".