Élection présidentielle 2022

REVIVEZ - Vaccin, crise sanitaire, Europe... Ce qu'il faut retenir des vœux d'Emmanuel Macron aux Français

V.M
Publié le 31 décembre 2021 à 21h58
JT Perso

Source : TF1 Info

L'HEURE DU BILAN - Emmanuel Macron a averti vendredi, lors de ses vœux pour 2022, que "les semaines à venir seront difficiles" mais qu'il y avait "de vraies raisons d'espérer" grâce au vaccin et que "2022 serait peut-être l'année de sortie de l'épidémie".

Emmanuel Macron a averti vendredi, lors de ses vœux pour 2022, que "les semaines à venir seront difficiles" mais qu'il y avait "de vraies raisons d'espérer" grâce au vaccin et que "2022 serait peut-être l'année de sortie de l'épidémie".

Grâce au vaccin, "nous pourrons ainsi surmonter cette vague", a-t-il ajouté, en promettant de "tout faire pour préserver l'activité du pays" et "éviter de prendre des restrictions qui pèsent sur notre liberté".

VŒUX PRÉSIDENTIELS


Au cœur des derniers vœux du quinquennat d'Emmanuel Macron, la crise sanitaire, les moyens d'en sortir, et un peu d'espoir.

EMMANUEL MACRON ENTRETIENT LE SUSPENSE


Lors de ses voeux pour 2022, Emmanuel Macron a évoqué l'enjeu de l'élection présidentielle à venir cette année, tout en restant énigmatique quant à sa propre candidature : "Quelle que soit ma place et les circonstances", a-t-il déclaré, "je continuerai à vous servir".

"LA FRANCE (...) PLUS FORTE QU'IL Y A DEUX ANS"


Le président français a énuméré les dernières décisions de son mandat "ces dernières semaines et pour les prochains mois", assurant que "La France, malgré les épreuves, est plus forte qu’il y a deux ans".

"LA FRANCE COMPTE SUR VOUS"


Emmanuel Macron s'est adressé directement aux "cinq millions de non-vaccinés", en les appelant à faire "ce geste simple". "La France compte sur vous", a ajouté le président de la République, qui avait débuté ses voeux pour 2022 en rappelant les "123.000 compatriotes" morts des suites du Covid.

VŒUX D'EMMANUEL MACRON


Au menu des vœux d'Emmanuel Macron, diffusés ce soir à 20h sur TF1 et LCI, la crise sanitaire et l'Europe.

EMMANUEL MACRON À L'ÉLYSÉE


Le président de la République est revenu du fort de Brégançon (Var), lieu de villégiature présidentiel, où il a passé la semaine. Il est au palais de l'Élysée, depuis lequel il tiendra son discours de vœux. 

IL Y A UN AN...


Le 31 décembre 2020, le chef de l'État rendait hommage aux Français, et en particulier à ceux qui avaient été au premier rang dans la bataille contre la pandémie. Il espérait alors une embellie au printemps 2021...

QUE VA DIRE EMMANUEL MACRON ?


L'Élysée a donné très peu d'indications sur le contenu des vœux présidentiels. L'entourage du chef de l'État a toutefois indiqué qu'il serait question de la situation sanitaire, mais également du bilan de l'année écoulée et des perspectives pour le pays. Il évoquera aussi l'Union européenne, dont la France prend la présidence tournante pour six mois, ce vendredi soir à partir de minuit. 


 "Ce sera l'occasion de parler de la France et des Français, des défis, des réussites aussi", nous a-t-on précisé. 

BIENVENUE DANS NOTRE DIRECT


Bienvenue dans notre direct. Dès 20 heures, vous pourrez suivre ici, ainsi que sur TF1 et LCI (canal 26) le discours de vœux d'Emmanuel Macron aux Français. Un classique de la tradition républicaine, marquée pour le deuxième réveillon consécutif par l'omniprésente pandémie de Covid-19. 

C'est l'une des traditions républicaines incontournables pour un président de la République. Comme chaque année, Emmanuel Macron a prononcé ce vendredi 31 décembre à 20 heures, depuis l'Élysée, ses vœux aux Français, dans un contexte marqué, pour le deuxième réveillon consécutif, par la crise sanitaire qui continue d'occuper tout l'espace politique. 

Le chef de l'État, qui ne s'est pas exprimé depuis la veille de Noël et son déplacement au fort de Brégançon (Var), s'est prêté à cet "exercice républicain" en évoquant, bien sûr, "le contexte sanitaire" marqué par l'explosion des cas de Covid-19 liés au variant Omicron et les récentes décisions prises en Conseil de défense sanitaire pour tenter de limiter ce que l'exécutif présente désormais comme un "raz de marée"

Ces vœux, qui s'intercalent entre le Conseil de défense du 27 décembre et un nouveau Conseil attendu le 5 janvier, ne se sont pas traduits par de nouvelles annonces sur le plan sanitaire.

Auparavant, le chef de l'État avait posté sur Twitter une vidéo proposant une "rétro" de l'année 2021. 

Les "défis" et les "réussites" au menu

Le chef de l'État a profité du réveillon pour projeter les Français dans l'année qui vient. "Au-delà du simple bilan et perspectives, ce sera l'occasion de parler de la France et des Français, des défis, des réussites aussi", avait-on indiqué à LCI dans l'entourage présidentiel. 

Il était question, aussi, de la présidence tournante de l'Union européenne, dont la France assumera la charge à partir de samedi, à seulement quatre mois de l'élection présidentielle. 

Lire aussi

Lors de ses vœux, l'an dernier, Emmanuel Macron avait rendu hommage aux Français pour les "sacrifices" et le "civisme" dont ils avaient fait preuve au cours des premiers mois de la pandémie. "Ensemble, nous en sortons encore plus unis et en ayant beaucoup appris. En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons faire face aux crises", avait-il assuré. "Les premiers mois de l'année seront difficiles, et au moins jusqu'au printemps, l'épidémie pèsera sur la vie de notre pays", avait-il également pronostiqué. 

Revoyez l'intégralité des vœux d'Emmanuel Macron pour le Nouvel AnSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Ce vendredi soir, Jean Castex sera quant à lui sur le pont, aux côtés des militaires, a annoncé jeudi Matignon dans un communiqué. Le Premier ministre leur rendra hommage à l'occasion d'une visite au ministère des Armées, auprès des militaires d'astreinte du Centre de planification et de conduite des opérations, qui commande les 30.000 militaires déployés en opérations extérieures. Ensuite, il ira à la rencontre des soldats de l'opération Sentinelle, mobilisés à Paris pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

Le Premier ministre ira enfin à la rencontre des soignants du service de réanimation de l'hôpital Cochin, puis des sapeurs-pompiers de Paris. 


V.M

Tout
TF1 Info