Simone Veil au Panthéon

Qui sont les "Grandes Femmes" qui reposent au Panthéon ?

La rédaction de LCI
Publié le 22 août 2021 à 10h10, mis à jour le 24 août 2021 à 8h15
JT Perso

Source : TF1 Info

HOMMAGE - Le Panthéon, où va entrer Joséphine Baker le 30 novembre, est depuis plus de cent ans la nécropole laïque des "Grands Hommes et Grandes Femmes", dont la "patrie reconnaissante" honore la mémoire.

Parmi les 80 "panthéonisés" figurent des politiques, des écrivains, des scientifiques, quelques religieux et beaucoup de militaires. Décédée en 1975, l'artiste franco-américaine Joséphine Baker, figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, va y entrer le 30 novembre prochain, selon Le Parisien

En attendant l'interprète de "J'ai deux amours", cinq femmes seulement y sont actuellement inhumées, dont Simone Veil, la dernière personnalité à l'avoir été, en 2018. 

Sophie Berthelot

Elle est surnommée "l'inconnue du Panthéon". Sophie Bertelot est l'épouse du renommé Marcellin Berthelot, chimiste et homme politique. Tous deux sont morts le même jour, à quelques heures d'intervalle. Le président de l'époque, Armand Fallières, avait accepté que le scientifique puisse reposer au côté de sa femme, une demande du couple. Cette première est survenue le 7 avril 1907.

Marie Curie

Marie Curie est la première femme à avoir obtenu les honneurs pour sa propre renommée. En 1995, soit 60 ans après sa mort, François Mitterand a fait transférer les cendres de cette grande scientifique, prix nobel de physique mais aussi de chimie, ainsi que celles de son mari au Panthéon. Pour la petite anecdote, Simone Veil avait à l'époque plaidé pour que Marie Curie soit honorée au même titre que Pierre Curie.

Germaine Tillion

En 2015, François Hollande décide d'honorer la mémoire de quatre résistants. Parmi eux : deux femmes. Germaine Tillon est entrée en résistance en 1940 et a permis de nombreuses évacuations en zone libre, elle fut déportée au camp de Ravensbrück trois ans plus tard. À peine libérée, elle a intégré le CNRS. Femmes de lettres et etnologue, elle a reçue le prix Pulitzer pour sa bravoure durant la guerre.

Geneviève de Gaulle-Anthonioz

La nièce du général de Gaulle fit la connaissance de Germaine Tillon dans le camp de Ravensbrück. Elle aussi engagée dans la résistance, elle s'est tournée, après la guerre, dans le domaine des ONG. Présidente d'ATD Quart monde de 1964 à 1968, elle a reçue la légion d'honneur en 1997.

Simone Veil

Simone Veil est entrée le 1er juillet 2017, avec son époux Antoine. Figure du XXe siècle, cette rescapée de l'enfer d'Auschwitz a perdu ses parents et son frère en déportation a tout au long de sa vie prôné la réconciliation après la Seconde guerre mondiale, la lutte pour les droits des femmes et l'engagement pour l'Europe repose aux côtés de Jean Moulin, André Malraux, René Cassin et Jean Monnet.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info