Olivier Faure décline l'invitation d'Emmanuel Macron à une nouvelle "rencontre de Saint-Denis"

par T.A.
Publié le 6 novembre 2023 à 11h11

Source : TF1 Info

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a décliné l'invitation du chef de l'État à une nouvelle "rencontre de Saint-Denis" le 17 novembre 2023.
Une table ronde avait déjà été organisée une première fois fin août entre Emmanuel Macron et les principaux chefs de parti.
À gauche, d'autres refus à participer à ce second rendez-vous pourraient suivre.

Olivier Faure ne devrait pas se rendre à la prochaine "rencontre de Saint-Denis" initiée par le président de la République. Emmanuel Macron, qui souhaite reproduire l'expérience de cette table ronde réunissant les principaux chefs de parti du pays, ne pourra probablement pas compter sur la présence du premier secrétaire du Parti socialiste lors du prochain rendez-vous. Y participer ? "Je ne pense pas", a décliné Olivier Faure, invité sur Public Sénat ce lundi matin.

LFI et les écologistes critiquent aussi la rencontre

Selon lui, le chef de l'État laisserait penser "qu'il y aurait une forme de nouveau cénacle qu'il aurait inventé", avec "quelques happy few, quelques privilégiés qui auraient la chance de parler avec le chef de l'État", au détriment des parlementaires. "Je crois à la démocratie, je crois au fait qu'il y ait des lieux où on puisse voter", a continué Olivier Faure. Le socialiste est en tout cas le premier responsable politique à affirmer aussi clairement qu'il ne se déplacerait pas pour cette rencontre.

À gauche, les cadres de la France insoumise avaient toutefois déjà fortement remis en cause leur présence à Saint-Denis. "Opposés à la monarchie présidentielle, nous considérons au contraire que les débats politiques indispensables pour faire face aux crises qui frappent notre pays doivent avoir lieu dans les Assemblées parlementaires", avait ainsi indiqué sur X le coordinateur national de LFI Manuel Bompard. Marine Tondelier, secrétaire nationale d'Europe-Écologie Les Verts, avait quant à elle regretté dimanche soir que "les questions environnementales et la justice sociale" ne soient pas au menu de la prochaine table ronde, prévue le 17 novembre.

Ce week-end, l'Élysée avait fait savoir que plusieurs thèmes seraient abordés lors de ce second rendez-vous, qui se tiendra le 17 novembre 2023. Une discussion sur l'élargissement du référendum d'initiative partagée (RIP) aux questions de société devrait notamment avoir lieu, tout comme un point sur la situation internationale, plus d'un mois après le début de la guerre entre Israël et le Hamas.


T.A.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info