Votre pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : les Français largement favorables au projet de loi, mais partagés sur ses effets

LC.
Publié le 29 juillet 2022 à 21h50
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Selon une enquête Harris Interactive pour LCI, 88 % des Français se disent favorables au projet de loi sur le pouvoir d'achat.
Le texte a été adopté vendredi soir par le Sénat.

Une très grande majorité des Français disent oui. Alors que l'inflation continue d'accélérer dans l'Hexagone, l'exécutif envisage de dépenser plusieurs milliards d'euros pour protéger les Français face à l'envolée des prix à la consommation. Le texte d'urgence pour le pouvoir d'achat, âprement débattu à l'Assemblée nationale, a été validé vendredi soir par le Sénat. Et selon une enquête réalisée du 26 au 28 juillet par Harris Interactive pour LCI auprès de 989 personnes, près 88 % des Français se disent favorables aux mesures proposées.

Favorables à plus de 80 %

Parmi eux, les plus de 35 ans ainsi que les sympathisants Ensemble ! et Les Républicains sont les plus nombreux à y trouver leur compte. Viennent ensuite les 18-35 ans et les adeptes de la France insoumise (82 %) et du Rassemblement national (85 %) qui, s'ils expriment plus de réticences, restent largement favorables aux dispositions adoptées par le Palais Bourbon.

En outre, une moitié des interrogés estime que le projet du gouvernement aura un effet important sur le pouvoir d'achat des Français. Une vision notamment partagée chez les sympathisants Ensemble ! (68 %) et parmi les plus jeunes : ils sont 76 % pour les 18-24 ans à le penser contre seulement 42 % chez les 50-64 ans. Et que dire de son propre portefeuille ? Là, les interrogés sont plus mitigés. Ils sont ainsi 59 %, dont une grande majorité chez les plus de 35 ans, à penser qu'il n'y aura pas de différence notable après l'adoption du texte. Ce sont là encore les plus jeunes, de 18 à 24 ans, qui espèrent une véritable aide pour leur pouvoir d'achat (66 %).

Lire aussi

Ce vendredi, le Sénat à majorité de droite a poursuivi dans une atmosphère studieuse l'examen en première lecture du projet de loi, déjà adopté la semaine passée par l'Assemblée nationale. La chambre haute a ainsi adopté le texte après l'avoir amendé.


LC.

Tout
TF1 Info