VISAS - Clément Beaune a vanté le bilan présidentiel européen, assurant qu’Emmanuel Macron était le seul à avoir visité tous les pays de l’UE en quatre ans de mandat. C’est vrai, mais tous n’ont pas été des voyages officiels.

Décidé à se positionner sur la scène européenne avant son entrée en campagne, Emmanuel Macron se rend ce lundi 13 décembre en Hongrie en visite officielle, quelques jours après avoir été en Croatie. Une occasion pour Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, d’avancer sur CNews une particularité d’Emmanuel Macron : il serait "le seul à avoir visité l’ensemble des pays de l’Union européenne" pendant ses quatre ans de mandat. 

Ce qui est bien le cas depuis ce jour et son déplacement officiel à Budapest pour aller à la rencontre du Premier ministre Viktor Orban, nous confirme l’Élysée. Mais cela reste à nuancer : Emmanuel Macron s’est rendu dans certains de ces pays sous couvert de sommet européen et non pas en visite officielle. Au total, le président a effectué 49 visites dans des pays de l’UE et une centaine à l’extérieur de l'entité continentale.

Les derniers pays visités

Avant la Hongrie, le dernier pays européen dans lequel s’est rendu le chef de l’État est l’Italie, où il a rencontré le pape François à Rome le 25 novembre. C’est d’ailleurs le pays le plus visité par Emmanuel Macron durant son mandat, avec l’Allemagne, précise l’Élysée, sans pouvoir nous donner le nombre exact de voyages effectués. Le chef de l'État se rend régulièrement dans la Grande Botte pour des sommets, comme fin octobre pour le G20 ou bien en février 2020 pour le sommet Italie-France, à Naples. La veille de son déplacement à Rome, Emmanuel Macron était à Zagreb

Une première visite pour un président français depuis l’indépendance de la Croatie en 1991, mais qui aura duré moins de 24 heures. Le 26 août dernier, le chef de l’État s’est aussi rendu pour la première fois en Irlande. Il s’agissait du 23e pays de l’UE visité, d'après la communication faite par l’Élysée

Berlin en haut du podium

Avec l’Italie, l’Allemagne est le pays le plus visité par Emmanuel Macron, en raison d'une relation franco-allemande privilégiée. Sa dernière visite remonte au 29 juin 2020, alors que les dernières rencontres avec Angela Merkel ont eu lieu en France, à Paris, à l’occasion d’un diner ou encore à Beaune, en Côte-d'Or, pour le dernier voyage officiel de la chancelière allemande. 

L’autre pays européen dans lequel s’est le plus rendu le chef de l’État est sans conteste la Belgique, mais pour d’autres raisons que les liens diplomatiques entre les deux pays : Bruxelles est la ville des institutions européennes. Sa dernière visite d’État en Belgique date du 19 novembre 2018, lorsqu'il avait passé deux jours sur place.

La tournée des pays de l’Est

En Europe de l’Est, Emmanuel Macron a souvent fait le choix de visiter non pas un pays, mais deux ou trois dans la foulée en profitant de dates commémoratives. Ça a été le cas le 26 octobre 2018 à l’occasion du centenaire de la Tchécoslovaquie, lorsqu’une visite avait été organisée en République Tchèque puis en Slovaquie. Mais aussi les 29 et 30 septembre 2020 quand le président s’était rendu en Lituanie puis en Lettonie. Et enfin du 23 au 25 août dernier, à l’occasion d’une visite en Autriche, en Roumanie et en Bulgarie.

La même stratégie s’est observée plus au Nord, avec deux visites d’État organisées sur deux jours. L'une au Danemark le 28 août 2018 à en croire le discours commun prononcé ce jour-là par Emmanuel Macron et Lars Løkke Rasmussen, le Premier ministre danois ; l'autre en Finlande le lendemain, d'après l’agenda officiel et France Diplomatie.

Les visites pour des sommets

Si Emmanuel Macron peut se satisfaire d’avoir arpenté l’UE dans sa totalité, certaines visites n’ont été faites que pour se rendre à des sommets internationaux. Certains pays n’ont pas eu droit à des visites d’État de la France à proprement parler. La Slovénie a par exemple accueilli le président le 6 octobre dernier pour un sommet dédié aux Balkans. Tout comme l’Estonie, qui a organisé le sommet Numérique à Tallin le 29 septembre 2017 et qui a invité de nombreux dirigeants à cette occasion, dont Emmanuel Macron.

C’est aussi le cas de Chypre, où Emmanuel Macron s’est rendu le 29 janvier 2019, et de Malte, le 14 juin 2019, pour assister à des sommets réunissant les pays du sud de l’UE : la France l’Italie, le Portugal, la Grèce, Chypre et Malte. Le Portugal n’a pas eu droit non plus à une visite d’État d’Emmanuel Macron, alors que la situation inverse s'est présentée. Le président français s’est déplacé à Lisbonne le 27 juillet 2018 pour signer une déclaration sur les interconnexions énergétiques. Même chose pour la Suède, qui a reçu le chef de l’État à l’occasion d’un sommet européen le 17 novembre 2017

Parmi les derniers pays membres de l’UE, on peut évoquer l’Espagne bien sûr, où Emmanuel Macron était en visite officielle le 26 juillet 2018. Mais aussi la Grèce, avec un voyage le 7 septembre 2017 et plus récemment, le 17 septembre dernier, pour un sommet des pays du Sud sur le changement climatique en mer Méditerranée. 

Le président s’est aussi rendu au Luxembourg le 29 août 2017 où il s’est entretenu avec le Premier ministre, Xavier Bettel aux côtés de Charles Michel, président du Conseil européen ; en Pologne le 3 février 2020 où il a rencontré des étudiants à Cracovie ; puis aux Pays-Bas à plusieurs reprises : on peut citer des déplacements à La Haye le 21 mars 2018 et le 23 juin 2020.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info