Présidentielle 2017 : Hollande ne passerait toujours pas le cap du premier tour

Le service METRONEWS
Publié le 6 septembre 2015 à 14h58
Présidentielle 2017 : Hollande ne passerait toujours pas le cap du premier tour

TOUS DEVANT ET LUI DERRIÈRE - Selon un sondage Ifop pour RTL et Le Figaro, François Hollande ne serait crédité que de 19% des intentions de vote s'il se présentait à la présidentielle de 2017. Loin derrière Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé (Les Républicains), ainsi que Marine Le Pen (Front national).

Les sondages se suivent et François Hollande ne parvient toujours pas au second tour. S'il se présentait à la présidentielle de 2017, le président socialiste ne recueillerait que 19 % des intentions de vote, selon une étude Ifop pour RTL et Le Figaro publiée dimanche.

Pas de quoi poursuivre la course au second tour, puisque le chef de l'Etat serait largement devancé par la droite et l'extrême droite. En cas de candidature de Nicolas Sarkozy chez Les Républicains, ce dernier recueillerait 25 % des voix au premier tour, contre 27 % pour la présidente du Front national, Marine Le Pen. En cas de candidature d'Alain Juppé, prétendant proclamé aux primaires de la droite, ce dernier capterait également 25 % des voix, contre 29 % pour Marine Le Pen.

Une candidature conditionnée à la baisse du chômage

Le désamour se poursuit donc. Selon un autre sondage Odoxa pour Le Parisien publié en mai dernier, 77 % des Français seraient opposés à une nouvelle candidature de François Hollande au terme de son mandat. Quand bien même ce dernier serait parvenu à inverser la courbe du chômage, condition sine qua non qu'il a posée pour se représenter .

"Devoir d'unité pour gagner", a réagi dimanche le sénateur Roger Karoutchi (Les Républicains) sur son compte Twitter. La primaire des Républicains est prévue les 20 et 27 septembre 2016 . Pour l'heure, quatre responsables politiques se sont déclarés à cette primaire pour désigner le candidat de droite à l'élection présidentielle.

À LIRE AUSSI
>> Présidentielle 2017 : et pourquoi pas un duel Alain Juppé-Manuel Valls


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info