Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : affaibli par Eric Zemmour, Nicolas Dupont-Aignan lance sa campagne

Publié le 4 octobre 2021 à 12h25
JT Perso

Source : TF1 Info

ESSEULÉ - Dépassé par Eric Zemmour dans les sondages et à la tête d'un parti qui se vide de ses membres, attirés par le polémiste ou la candidate du Rassemblement national, Nicolas Dupont-Aignan a lancé dimanche sa campagne pour la présidentielle 2022.

D'une pierre deux coups. En plus d'avoir fait perdre près de dix points à Marine Le Pen dans les sondages depuis l'été, l'ombre de la candidature d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle a également fait chuter le président de Debout la France (DLF). C'est crédité de 2% des intentions de vote (contre 4 à 6% en juillet), et à la tête d'un parti qui se vide peu à peu de ses membres, que Nicolas Dupont-Aignan a lancé sa campagne pour la présidentielle 2022, ce dimanche 3 octobre.

"Je ne crois pas un instant les sondages. Je ne suis pas là pour critiquer mes concurrents", a dit à la presse le député de l'Essonne. Mais au-delà des sondages, ce qui ne ment pas s'avère l'état des troupes. Et les siennes se sont clairsemées ces derniers mois. 

Une centaine de cadres ont rejoint l'an dernier le Rassemblement National, en dénonçant une "stratégie d'isolement et de division". Cette vague de départ a été conduite par l'ancien lieutenant de Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Philippe Tanguy, devenu le directeur adjoint de la campagne de Marine Le Pen.

Celui qui s'était allié à Marine Le Pen entre les deux tours de la dernière élection présidentielle, avant d'estimer qu'elle n'était pas capable de battre Emmanuel Macron en cas de nouveau duel en 2022, a aussi perdu aussi en décembre le soutien de l'ancien Gilet jaune Benjamin Cauchy, ex-candidat aux européennes, parti rejoindre Eric Zemmour. 

Dupont-Aignan pas en capacité de perturber le duel Macron-Le Pen

Ce vendredi, deux jeunes cadres de Debout la France ont publié une tribune dans Valeurs Actuelles pour appeler les jeunes du mouvement à soutenir la candidature du polémiste. "Isolé politiquement, sans financement, avec trop peu de militants et de récents sondages qui le placent à 2%", Nicolas Dupont-Aignan "n'accèdera pas au second tour", écrivent-ils. "Seul un homme, aujourd’hui, parvient à rassembler au-delà des lignes partisanes et à redonner espoir aux abstentionnistes qui ne croient plus en la politique ; un homme qui rompt avec l’établissement politique actuel, qui réincarne enfin la droite et peut opérer la synthèse entre toutes les forces profondes du pays. Cet homme, c’est Éric Zemmour", poursuivent-ils.

Lire aussi

"La seule chose qui compte pour lui, c'est de sauver sa circonscription" de l'Essonne, que le député avait failli perdre en 2017 après son accord de second tour avec Marine Le Pen, a estimé auprès de l'AFP un ancien cadre de DLF Maxime Thiébaut. Pour éviter cela, après avoir pactisé avec le Rassemblement national en 2017, Nicolas Dupont-Aignan semble désormais lorgner du côté des Républicains.


La rédaction de TF1info , avec AFP

Tout
TF1 Info