Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Présidentielle 2022 : Aymeric Caron rejoint Jean-Luc Mélenchon

Marius Bocquet
Publié le 23 janvier 2022 à 14h28
Le journaliste et militant antispéciste Aymeric Caron rejoint Jean-Luc Mélenchon.

Le journaliste et militant antispéciste Aymeric Caron rejoint Jean-Luc Mélenchon.

SOUTIEN - Le journaliste et militant antispéciste a annoncé son ralliement au candidat de la France Insoumise dans un entretien au JDD. Aymeric Caron considère que la ligne de Yannick Jadot est une écologie "molle". Il envisage de se présenter aux élections législatives.

Aymeric Caron a choisi son camp pour 2022. Le journaliste et militant antispéciste annonce son ralliement à Jean-Luc Mélenchon dans un entretien au JDD. "Le camp de la gauche et des écologistes est un champ de ruines. La candidature de Jean-Luc Mélenchon est la seule à être porteuse d'espoir", justifie l'écrivain, qui voit dans Europe Écologie les Verts (EELV) une "écologie d'ajustement".

"La ligne de Jadot consiste à ne pas être trop radical, à aller se faire applaudir devant le Medef en jurant ne pas être antilibéral, tacle-t-il. Cette écologie molle ne correspond pas à la nécessité du moment : moins produire, moins polluer."

De "nombreuses convergences" avec les Insoumis

L'ancien chroniqueur d'On n'est pas couché déplore que "depuis une vingtaine d'années", EELV se soit "embourbé dans d'innombrables compromissions politiques, notamment avec le PS". C'est pour cette raison qu'il avait fondé en 2018 le mouvement Révolution écologique pour le vivant, "pour apporter un contre-discours à EELV". S'il rejoint aujourd'hui la France Insoumise, c'est parce qu'il constate "de nombreuses convergences avec le programme de L'Avenir en commun". "Sur la nécessité d'une écologie antilibérale et sur la rupture avec la Ve République, nous nous retrouvons", indique-t-il au JDD.

Le journaliste envisage de se présenter aux élections législatives. "Aujourd'hui, une délégation de la REV dont je fais partie entre dans le parlement de l'Union populaire, le parlement de campagne de Jean-Luc Mélenchon, explique-t-il. Pour les législatives, nos candidats REV partiront sous la bannière de l'Union populaire. La volonté est celle d'une alliance sur le long terme."


Marius Bocquet

Tout
TF1 Info