Présidentielle 2022 : et si Anne Hidalgo était la candidate de la gauche ?

Justine Faure
Publié le 17 septembre 2020 à 15h22
Anne Hidalgo, le 10 mai 2020.

Anne Hidalgo, le 10 mai 2020.

Source : Ian LANGSDON / POOL / AFP

L'essentiel

AMBITION - Dans "Le Point" daté de ce jeudi 17 septembre, la maire de Paris fait part de la nécessité de rassembler la gauche au-delà des partis pour 2022. Et assure qu'elle prendra "toute (s)a part dans la bataille qui s’annonce".

Et si c'était elle ? En tout cas elle ne ferme plus la porte. Après avoir longtemps assuré qu'elle n'avait pas d'ambition présidentielle, la maire de Paris laisse planer le doute. Dans une interview au Point, elle fait comprendre qu'il faudra compter avec elle pour rassembler la gauche et mener la bataille de 2022.

"Je ne participerai pas à un combat de coqs. Les divisions, ce n’est pas ce qui fera gagner la gauche ! (...) Si l’on veut bâtir une démocratie vivante, il faut associer les citoyens à la décision politique, se mettre à l’écoute des acteurs locaux et des mouvements associatifs et syndicaux (…). Voilà un chantier sur lequel je me suis engagée, et je prendrai toute ma part dans la bataille qui s’annonce", déclare l'édite, consciente que sa dernière victoire aux municipales assoit un peu plus sa légitimité.

"Quand je vois l’émiettement, notamment à gauche, je ne crois pas que les échéances de 2021 et de 2022 se feront à partir des partis. Cela se jouera dans quelque chose de plus large, comme nous l’avons construit avec ‘Paris en commun’. Il y a de la place pour une offre sociale-démocrate, écologiste, citoyenne, face à la multiplication probable des candidats de droite et une extrême droite qui reste en embuscade", estime-t-elle.

En tête devant Cazeneuve et Mélenchon

Et pour mener à bien ce rassemblement, Anne Hidalgo semble la mieux placée, d'après un sondage Ipsos pour Le Point réalisé en ligne les 4 et 5 septembre. Elle a en effet la préférence de l'ensemble des Français pour faire gagner la gauche à la présidentielle de 2022, devant Bernard Cazeneuve et Jean-Luc Mélenchon. Elle se classe également dans le trio de tête des principales familles qui composent la gauche : PS, EELV et LFI-PC. C’est la seule à obtenir de bons scores dans toutes les forces politiques de gauche.


Tout
TF1 Info