Élection présidentielle 2022

François Bayrou lance une banque de parrainages pour les candidats en difficulté

La rédaction de TF1 info
Publié le 10 février 2022 à 11h36, mis à jour le 23 février 2022 à 11h05
François Bayrou lance une banque de parrainages pour les candidats en difficulté

Source : MARTIN BUREAU / AFP

Le maire de Pau ne souhaite pas qu'un candidat au-dessous de 10% dans les sondages soit empêché d'être candidat à l'élection présidentielle faute de parrainages.
Ce jeudi, il annonce donc la mise en ligne d'un site qui propose aux maires d'aider les candidats qui n'ont pas obtenu les 500 signatures nécessaires.

"Je ne peux pas supporter l’idée que la démocratie soit ainsi déséquilibrée, déstabilisée." Alors que Marine Le Pen, Eric Zemmour ou encore Jean-Luc Mélenchon disent avoir des difficultés à recueillir leurs 500 parrainages, François Bayrou ne souhaite pas qu'ils soient empêchés de se présenter à l'élection présidentielle. 

Alors que le président du MoDem avait déjà indiqué qu'il avait proposé à des élus de son parti de constituer une réserve de voix pour les candidats en difficulté, il annonce ce jeudi la mise en ligne du site notredémocratie.fr qui permettra à tous les maires quelle que soit leur étiquette d'accorder leur parrainage à l'un d'eux.

"L’idée que je propose, c'est que des maires se regroupent pour dire 'nous sommes prêts à examiner cette situation et s’il manque des signatures nous sommes prêts, sans soutien politique partisan, à nous répartir les signatures nécessaires'", a expliqué le maire de Pau sur BFMTV. François Bayrou a bien insisté sur le fait que parrainage ne vaudrait pas soutien. "Je ne suis pas de l’avis politique de Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, mais je trouverais anormal et même scandaleux qu’ils ne puissent pas se présenter", a-t-il ajouté.

Lire aussi

François Bayrou a estimé que les candidats au-dessus de 10% dans les sondages pourraient bénéficier de cette réserve de voix. Dans le sondage quotidien réalisé par l'Ifop-Fiducial pour LCI jusqu'au premier tour de la présidentielle et daté du 9 février, Jean-Luc Mélenchon est à 10,5% d'intentions de vote, Eric Zemmour 14,5% et Marine Le Pen 17,5%. Auprès du Conseil constitutionnel, ils ont d'ores et déjà validés, respectivement, 224, 149 et 139 parrainages. Ils ont jusqu'au 4 mars pour les rassembler.


La rédaction de TF1 info

Tout
TF1 Info