Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : du PS à Eric Zemmour, l'itinéraire politique tortueux de Gilbert Collard

Marius Bocquet
Publié le 22 janvier 2022 à 18h06, mis à jour le 24 janvier 2022 à 13h14
JT Perso

Source : TF1 Info

POLITIQUE - L'eurodéputé RN Gilbert Collard a rejoint les rangs d'Éric Zemmour samedi 22 janvier. Soutien de Marine Le Pen depuis 2011, l'avocat de 73 ans avait adhéré au Front national en 2017. Avant cela, il était également passé par la gauche et le centre-droit.

Nouveau ralliement en faveur d'Éric Zemmour. Après l'ancien numéro 2 des Républicains (LR) Guillaume Peltier et le député européen du Rassemblement national (RN) Jérôme Rivière, c'est au tour de l'eurodéputé RN Gilbert Collard de rejoindre les rangs du candidat à l'élection présidentielle du parti "Reconquête". Il quitte ainsi le Rassemblement national.

L'avocat de 73 ans était engagé auprès de Marine Le Pen depuis plus de dix ans. Il a d'abord présidé le comité de soutien de la candidate du Front national (ex-RN) en 2011. L'année suivante, il s'était présenté aux élections législatives dans la deuxième circonscription du Gard sous les couleurs du parti à la flamme, faisant son entrée à l'Assemblée nationale le 17 juin 2012.

De la gauche à l'extrême droite en passant par le centre-droit

En septembre de la même année, Gilbert Collard devient secrétaire général du Rassemblement bleu Marine, une coalition de partis souverainistes présidée par Marine Le Pen. Il refuse dans un premier temps d'adhérer au FN en raison de la présence de Jean-Marie Le Pen. Ce n'est qu'en 2017 qu'il s'encarte au parti d'extrême droite, après sa réélection lors des législatives. En 2019, il est élu eurodéputé sous l'étiquette du Rassemblement national.

Avant cela, Gilbert Collard était aussi passé par le Parti socialiste jusqu'en 1992, avant de se présenter à la mairie de Vichy sous l'étiquette du parti de centre-droit Nouveau Centre, en 2008. Avocat au barreau de Marseille depuis 1971, il a plaidé dans les affaires Ranucci, AZF, ou VA-OM, et a défendu des personnalités comme Laurent Gbagbo, Charles Pasqua ou Richard Virenque.


Marius Bocquet

Tout
TF1 Info