Présidentielle : la course aux parrainages agite la campagne

Présidentielle : Jean Castex espère une campagne "la plus digne possible"

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 23 février 2022 à 22h32
JT Perso

Source : TF1 Info

En vue de l'élection présidentielle, Jean Castex espère "un débat démocratique le plus digne possible".
Il se trouvait devant près de 400 parlementaires à l'hôtel de Matignon.

Lors d'un pot de fin de session à Matignon ce mercredi, Jean Castex a plaidé pour que la campagne présidentielle donne lieu à "un débat démocratique le plus digne possible". "Je souhaite un débat démocratique le plus digne possible, la France en a bien besoin", a-t-il lancé aux quelque 400 parlementaires de tous bords conviés rue de Varenne, au-delà de la majorité comme il est d'usage. 

Devant eux, il s'est surtout félicité du "cadre respectueux" dans lequel les parlementaires ont travaillé, selon un participant à cette réception festive. "Particulièrement dans des temps de crises, il n’est en effet pas inutile que les responsables politiques sachent se parler, dans un respect mutuel, quelles que soient les appartenances politiques", a insisté le chef du gouvernement, qui était notamment entouré des présidents de l'Assemblée, Richard Ferrand (LREM), et du Sénat, Gérard Larcher (LR). 

"Courage" des élus face aux violences récurrentes

"Nous avons aussi su nous adapter aux circonstances (de la crise Covid, ndlr) en mettant en place le comité de liaison parlementaire qui a permis d’améliorer la qualité des échanges", a encore vanté Jean Castex. 

Lire aussi

Enfin, le Premier ministre a salué le "courage" des élus, tandis que certains subissent depuis plusieurs mois des violences physiques ou verbales, voire des menaces de mort. "Si la prise à partie de parlementaires n’est pas nouvelle, la gestion de crise a été marquée par des actes inadmissibles dont un certain nombre d’entre vous ont été victimes et je veux à nouveau rappeler la condamnation sans réserve de ces actes par le gouvernement", a-t-il martelé depuis les salons de l'hôtel Matignon.


Léa LUCAS avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info