L'info passée au crible
Verif'

Machines à voter : les résultats des communes équipées sont-ils favorables à Emmanuel Macron ?

Felicia Sideris
Publié le 13 avril 2022 à 14h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le recours de 66 communes aux machines à voter lors du premier tour de l'élection en a inquiété certains.
Les plus sceptiques affirment qu'elles ont pu servir à faire grossir le score d'Emmanuel Macron.
Qu'en est-il ? On fait le point, infographie à l'appui.

Ils étaient sur le qui-vive dès dimanche matin. Les internautes issus des sphères les plus sceptiques envers les institutions ont alerté pendant plusieurs jours sur l'utilisation de machines électroniques lors du premier tour de l'élection présidentielle. Si bien qu'ils appelaient, dès le 10 avril, à "surveiller de près" les résultats issus des communes où de tels dispositifs sont installés. 

Ce mardi, certains d'entre eux dressent un constat pour le moins troublant. "Leurs scores en faveur de Macron est très impressionnant", affirme un internaute. "À 67,2 %, les machines votent Macron", écrit un autre, criant à la manipulation des résultats. Des allégations fondées ? Nous avons vérifié. 

2,5 points de plus pour Macron... et Mélenchon

Malheureusement, il n'existe pas de liste réactualisée des villes où sont effectivement déployés des ordinateurs de vote. Mais selon les derniers chiffres mis en ligne par le gouvernement en données ouvertes, il y avait 66 communes équipées de ce dispositif pour l'élection présidentielle de 2017. Ce qui rassemble au maximum 3% des électeurs français. Difficile d'imaginer l'organisation d'une fraude d'ampleur à partir d'une fraction aussi réduite du corps électoral. 

Lire aussi

Nous avons tout de même voulu contrôler si, comme certains s'en émeuvent, Emmanuel Macron y "a gagné haut la main". Et nos conclusions sont sans appel. Comme l'illustre le graphique - qui reprend les résultats des 66 communes - ci-dessous, la différence avec les scores à l'échelle nationale ne peut permettre de conclure à une quelconque manipulation. En moyenne, le chef de l'État candidat à sa réélection y recueille 30,31% des voix. Soit, à peine 2,5 points de plus que son score au niveau national (27,8%). 

Dans certains territoires, l'actuel locataire de l'Élysée réalise même de piètres performances. À Condé-sur-l'Escaut (Nord) par exemple, il arrive ainsi en troisième position, derrière Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Avec une moyenne de 23,48% dans ces 66 communes, Jean-Luc Mélenchon fait d'ailleurs aussi bien qu'Emmanuel Macron, augmentant également son score de 2,5 points par rapport au résultat national. Assez pour le faire passer devant Marine Le Pen (19,47%, -3,5 pts). 

Le phénomène n'a rien de surprenant. Les machines électroniques sont en effet particulièrement utilisées dans les communes d'Île-de-France, qui représentent à elles seules un tiers de celles dotées du dispositif. Une région dans laquelle le candidat de la France Insoumise (LFI) est arrivé en tête (30,24%), au coude-à-coude avec Emmanuel Macron (30,19%). 

En résumé, contrairement à ce qu'affirment certains internautes aux théories complotistes, les résultats des machines à voter ne prouvent pas qu'elles aient été déployées pour favoriser le président sortant. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info