Élection présidentielle 2022

Présidentielle : Marion Maréchal signe son ralliement à Eric Zemmour

V.M
Publié le 6 mars 2022 à 18h44
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Marion Maréchal a officialisé dimanche son ralliement à Eric Zemmour à l'occasion d'un meeting du candidat à Toulon (Var).
Elle acte ainsi sa rupture avec sa tante, Marine Le Pen, à seulement cinq semaines du premier tour.

C'était un secret de polichinelle et Marine Le Pen avait pris soin de l'ébruiter et de le commenter largement ces dernières heures. Marion Maréchal a officialisé son ralliement à Eric Zemmour, dimanche 6 mars, à l'occasion d'un meeting de ce dernier à Toulon (Var). 

Un choix présenté comme le résultat d'une longue réflexion par la nièce de la candidate du RN à la présidentielle, et considéré par les soutiens de Marine Le Pen comme "une mauvaise manière" faite à celle-ci et au Rassemblement national. 

"J'ai la certitude que la recomposition politique va advenir, je crois de nouveau la victoire possible", a lancé l'ancienne députée du Vaucluse, petite-fille de Jean-Marie Le Pen, aujourd'hui âgée de 32 ans, devant les soutiens d'Eric Zemmour. Au moment où ce dernier accuse le coup dans les sondages, ses équipes se réjouissent d'une alliance très symbolique, susceptible de redonner une dynamique au candidat d'extrême droite. 

Eric Zemmour est "le mieux placé"

"Faire ce choix a été long et difficile, pour être honnête", a-t-elle expliqué dans un entretien à Valeurs Actuelles en amont du meeting. "Même si je ne suis plus adhérente au RN, j’y ai encore beaucoup d’amis, que ce soient des cadres, des militants et des élus, et en particulier auprès de la fédération du Vaucluse qui a encore aujourd’hui la physionomie avec laquelle je l’ai laissée au moment de mon départ. Je me doute bien que cette décision ne fera pas l’unanimité. Elle sera comprise et soutenue par certains, peut-être critiquée et rejetée par d’autres."

Mais, assure l'ex-députée, Eric Zemmour est "aujourd’hui le mieux placé pour mener les idées que j’ai toujours défendues à la victoire". "Je viens", dit-elle, "en alliée dans ce grand rassemblement des droites qu’il appelle de ses vœux, et dont sa campagne dessine déjà les contours. Et, je l’espère, demain dans le cadre d’une majorité présidentielle".

Samedi, Marine Le Pen avait ironisé sur ce ralliement, "une bouée de sauvetage" de la campagne d'Eric Zemmour qui est "en train de s'effondrer"


V.M

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info