Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : pour Emmanuel Macron, la scène internationale comme tremplin ?

J.F
Publié le 29 octobre 2021 à 13h50
Présidentielle 2022 : pour Emmanuel Macron, la scène internationale comme tremplin ?

Source : BENOIT TESSIER / POOL / AFP

2022 - Rencontre avec Joe Biden à Rome, G20, présidence de l’Union européenne : une nouvelle séquence diplomatique s'ouvre pour Emmanuel Macron, à six mois de la présidentielle. L'occasion d'afficher sa stature internationale, et de réaffirmer son europhilie face aux souverainistes Le Pen et Zemmour.

Sur ce terrain-là, il aura une longueur d’avance sur ses adversaires au moment de l’élection présidentielle. Chef d’Etat en exercice, Emmanuel Macron pourra compter sur sa stature internationale et ses échanges avec ses homologues au moment du scrutin. Autant d’arguments de campagne dont ne disposent pas ses concurrents, et qu’il s’évertue à soigner à six mois du premier tour. 

Ce vendredi, il rencontre le président des États-Unis Joe Biden à Rome, une première depuis la brouille entre la France et son allié transatlantique à propos des sous-marins australiens. La rencontre aura lieu à la Villa Bonaparte, où est établie l'ambassade de France au Saint-Siège. Un des lieux de prestige de la représentation française au Vatican à la portée significative : "C’est donc le président Macron qui recevra la visite du président Biden", ce qui a "un caractère politique important", a pris soin de préciser l’Élysée. Les proches d’Emmanuel Macron veulent bien faire comprendre que c’est Joe Biden qui prend contact avec son homologue français pour amorcer une réconciliation, et non l’inverse. Samedi, le président de la République participera au G20.

Après avoir multiplié les sorties sur les thèmes de la santé, de l’énergie ou du pouvoir d’achat, Emmanuel Macron peut prendre un peu de recul sur les problématiques nationales et mettre en avant et à profit sa stature présidentielle et ses relations diplomatiques – qui certes, vont de pair avec sa fonction et ses prérogatives. Mais il s’agit tout de même d'un atout qui peut compter pour les électeurs, et lors d’une campagne électorale. Il suffit de voir la façon dont Eric Zemmour et Marine Le Pen ont communiqué sur leurs rencontres par le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Aussi, le rôle de Michel Barnier en tant que négociateur en chef du Brexit pour l'Union européenne participe à la "stature présidentielle" que vantent à son sujet  ses soutiens à LR

Une très stratégique présidence de l'Union européenne

C'est également parce que cette carrure internationale est importante que l'opposition politique s'inquiète déjà de la présidence française de l'Union européenne qui débutera le 1er janvier 2022, pour une durée de six mois. Ce jeudi 28 octobre, Emmanuel Macron a d'ailleurs organisé une réunion interministérielle pour préparer cette échéance, et mettre au point les messages politiques qu'il souhaite faire passer durant cette période. 

Cette aura continentale permettra à Emmanuel Macron d'avoir une influence sur l'ordre du jour, les sujets à privilégier par le Conseil de l'UE. Elle sera aussi pour lui l'occasion de laisser sa marque au niveau européen. Et le fait qu'elle enjambe l'élection présidentielle lui confère une tournure encore plus politique. 

Alors que selon les derniers sondages ses principaux adversaires seront Eric Zemmour et Marine Le Pen, souverainistes et anti-européens notoires, cette présidence sera également l'occasion pour Emmanuel Macron se réaffirmer ses différences avec ses concurrents. 


J.F

Tout
TF1 Info