PRÉ-CAMPAGNE - Invitée politique de LCI jeudi, Marlène Schiappa a répondu aux propos du polémiste et potentiel candidat à la présidentielle à propos de l'accueil des Afghans. La ministre dénonce "une course à l'échalote" d'Eric Zemmour.

Marlène Schiappa réplique à Eric Zemmour. Alors que le polémiste déclarait mardi que la France "ne devait rien" aux Afghans qui ont aidé l'armée française avant la prise de pouvoir des talibans, la ministre déléguée à la Citoyenneté a dénoncé "une radicalisation" du potentiel candidat à l'élection présidentielle, jeudi sur LCI. 

"Eric Zemmour se radicalise. Depuis qu'il a fait savoir, qu'il a fait fuiter qu'il serait peut-être candidat à la candidature, il se radicalise et se caricature dans ses propos", a-t-elle estimé. "Il y a une course à l'échalote pour savoir lequel sera le plus raciste, le plus d'extrême droite, le moins humain entre lui et un certain nombre de personnalités d'extrême droite", a-t-elle ajouté. "Je le déplore parce que cela ne fait pas du bien au débat public."

"On ne doit rien aux Afghans. Les Afghans qui ont travaillé pour l'armée française ne sont pas les harkis, ils ne se sont pas battus pour la France", avait déclaré Eric Zemmour mardi sur CNews. "C'est eux qui nous doivent. C'est nous qui sommes allés nous battre pour eux. Il y a eu 90 morts français."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info