Élection présidentielle 2022

Parrainages : pourquoi les candidats au congrès LR s'adonnent à la surenchère

Justine Faure
Publié le 28 octobre 2021 à 12h26
JT Perso

Source : TF1 Info

SURENCHÈRE - Les candidats à l'investiture LR se vantent d'avoir recueilli plus de parrainages que nécessaire pour valider leur participation au congrès qui les départagera. Une manière d'affirmer leur stature et leur aptitude à participer au scrutin d'avril 2022 en ayant déjà le nombre de signatures requis.

427, plus de 500... la surenchère est de mise depuis 24 heures chez les candidats à l’investiture LR pour la présidentielle. Alors que seulement 250 parrainages sont nécessaires pour valider sa candidature au congrès LR qui désignera la tête de file de la droite pour 2022, Xavier Bertrand et Michel Barnier ont décidé de viser plus haut et de le faire savoir. 

"Nous venons de déposer les parrainages de 427 élus pour Xavier Bertrand", a affirmé mercredi sur Twitter le député du Pas-de-Calais Pierre-Henri Dumont. "En ajoutant les soutiens reçus depuis dimanche, nous dépassons largement les 500 signatures", a-t-il ajouté. Les équipes de Michel Barnier se sont alors empressées d’indiquer que l’ancien négociateur du Brexit avait recueilli "plus de 500 parrainages dans environ 70 départements, essentiellement d’élus LR"

Valérie Pécresse, qui a déposé ses signatures il y a plus d’une semaine, n’a pas pu se prêter à cette surenchère, mais son directeur de campagne Patrick Stefanini a précisé qu’elle avait réuni "plus de 250 parrainages"

Des parrainages utiles pour le mois d'avril

Pourquoi s’attachent-ils tous à clamer qu’ils se rapprochent des 500 parrainages ? Car il s’agit du nombre de signatures nécessaires pour valider une candidature à l’élection présidentielle. Avoir déjà ses parrainages quand d’autres comme Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont des difficultés à les recueillir à temps, c’est assoir sa stature présidentielle, montrer que l’on peut compter sur une solide base d’élus locaux, et que sa candidature est attendue et sollicitée. 

Lire aussi

Car les parrainages réunis par les candidats à l’investiture LR leur seront utiles s’ils sont désignés le 4 décembre prochain puisqu’ils pourront en bénéficier pour le scrutin d’avril 2022. L'article 37 des statuts des Républicains impose de recueillir des parrainages "répondant aux critères prévus par la loi organique du 6 novembre 1962 relative à l’élection du Président de la République et qui auront formellement sollicité le soutien du Mouvement". À savoir 500 signatures provenant d’au moins 30 départements différents, sans dépasser 50 signatures dans un même département. 


Justine Faure

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info