Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Arnaud Montebourg va annoncer le retrait de sa candidature

Benoit Leroy avec AFP
Publié le 19 janvier 2022 à 6h17
JT Perso

Source : L'Invité Politique

GAME OVER - L'ancien ministre de François Hollande va annoncer dans les prochaines heures l'arrêt de sa campagne. Ne parvenant pas à décoller dans les sondages, il avait expliqué être prêt à rejoindre une candidature commune en décembre dernier.

Il jette l'éponge. Ce mardi, plusieurs proches du candidat Arnaud Montebourg ont déclaré que celui-ci allait annoncer dans les prochaines heures le retrait de sa candidature à l'élection présidentielle d'avril prochain. Sa décision doit être annoncée ce mercredi 19 janvier, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, confirmant ainsi une information de nos confrères de 20 Minutes.

Crédité de 0,5 à 2% d'intentions de vote dans les sondages, l'ancien ministre du Redressement productif, sous la présidence de François Hollande, avait affirmé dès décembre dernier, qu'il mettait sa candidature au service d'une candidature commune à gauche. Arnaud Montebourg s'était lancé en septembre 2021 dans la course à l'Élysée sans le soutien d'aucun parti politique. Ce retrait de candidature ne devrait se faire en faveur d'aucun candidat encore en lice : ni Christiane Taubira, ni Fabien Roussel.

Un non-évènement pour Jean-Luc Mélenchon

En effet, selon les proches du futur ex-candidat, ces derniers n'auraient pas voulu céder aux demandes de l'ancien ministre : la reprise des thèmes de campagnes qu'ils portaient et la reprise de la dette de sa campagne. 

"Christiane Taubira lui demandait de se rallier sans lui donner de gages", précise une source proche du candidat, à l'AFP. Quant au candidat communiste, ce dernier n'a pas souhaité dépenser son épargne "pour financer la campagne Montebourg".  Pour autant, ce dernier a salué la décision d'Arnaud Montebourg dans un message publié sur son compte Twitter.

Plus anecdotiquement, Jean-Luc Mélenchon interrogé à ce sujet à Strasbourg a avoué ne "rien" penser de ce retrait, sans pour autant avoir "envie d'être désagréable".


Benoit Leroy avec AFP

Tout
TF1 Info