Présidentielle 2022 : Renaud Muselier apporte son soutien à Xavier Bertrand, qui le refuse

Publié le 23 novembre 2021 à 18h15, mis à jour le 23 novembre 2021 à 19h06

Source : JT 20h Semaine

NON MERCI - Renaud Muselier a annoncé dans une interview au "Parisien", mardi, son soutien à la candidature de Xavier Bertrand à l'investiture LR pour la présidentielle. Mais l'intéressé l'a renvoyé dans les cordes, au nom de son "amitié" pour Eric Ciotti. Réponse de Renaud Muselier à venir, mercredi matin à 8h30 sur LCI.

Merci, mais non merci. Xavier Bertrand a froidement rejeté le soutien apporté mardi 23 novembre par Renaud Muselier à sa candidature en vue de l'investiture LR du 4 décembre pour l'élection présidentielle. 

Alors que Renaud Muselier, président LR de la région Paca, avait annoncé qu'il soutiendrait Xavier Bertrand lors de ce congrès, estimant qu'il était le mieux à même de lutter contre les tentations de certains cadres du parti de se rapprocher d'Eric Zemmour, Xavier Bertrand a expédié en deux tweets, publiés l'après-midi même, ce coup de main. Au nom de son "amitié" pour Eric Ciotti, son concurrent direct et représentant de l'aile dure des Républicains. 

"Renaud Muselier a choisi de m'apporter son soutien, mais je ne peux en accepter les termes", a ainsi rétorqué le président des Hauts-de-France. "Ses attaques contre Eric Ciotti et David Lisnard sont inacceptables", a-t-il ajouté, en référence aux propos de Muselier dans une interview. "Dès le 4 décembre, j’entends faire campagne avec tous les candidats dont mon ami Eric Ciotti. Personne ne me fera revenir sur cette décision. C'est l'esprit de rassemblement et la condition de la victoire contre Emmanuel Macron", a-t-il conclu. 

Le tacle de Muselier à Ciotti

Une réponse qui devrait ravir Eric Ciotti, adversaire de longue date de Renaud Muselier, dont il a réclamé une nouvelle fois l'exclusion le 16 novembre dernier. Il faut dire que Renaud Muselier avait expliqué qu'en cas de désignation d'Eric Ciotti comme candidat de la droite, il quitterait LR. "Voici une raison de plus de voter pour moi, cela aboutira à l’exclusion automatique de l’infiltré macroniste Muselier", avait rétorqué Ciotti. 

Ce mardi, Eric Ciotti a répondu à l'interview dans Le Parisien en sommant Xavier Bertrand de clarifier ses intentions. C'est donc chose faite. 

Renaud Muselier a d'ores et déjà promis de répondre. Il aura l'occasion de le faire mercredi matin sur LCI, à 8h30.

Le conflit entre les tenants de l'aile droite LR et d'autres cadres considérés comme "Macron-compatibles", comme Renaud Muselier, n'est pas nouveau. Il avait atteint son paroxysme lors des élections régionales, lorsque le président de Paca avait reçu le soutien de la majorité présidentielle. Christian Estrosi, d'une sensibilité proche de celle de Muselier, a franchi le Rubicon en annonçant son soutien à Emmanuel Macron.


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info