Élection présidentielle 2022

Présidentielle : un jeu vidéo des Insoumis vante le programme de Jean-Luc Mélenchon

Maëlane LOAËC
Publié le 29 mars 2022 à 13h50
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Dans la dernière ligne droite avant le scrutin, un "groupe d'action numérique" insoumis a lancé un jeu vidéo en ligne.
Il s'agit d'un "puzzle game" pour faire découvrir le programme de Jean-Luc Mélenchon.
En 2017, LFI avait déjà proposé le jeu "Fiscal Kombat".

Alors qu'il figure parmi les candidats qui ont le plus tiré profit des réseaux sociaux et d'Internet pour faire campagne, Jean-Luc Mélenchon a ajouté une corde à son arc. Dimanche 27 mars, le "Discord insoumis" a lancé un jeu vidéo en ligne pour présenter le programme du candidat de La France Insoumise. Ce "groupe d'action numérique", qui se présente comme une "plateforme collaborative d'initiative citoyenne", s'organise notamment via le logiciel de messagerie Discord, et compte 17.000 membres, dont des développeurs. 

Ce jeu en ligne, disponible via une application ou sur un navigateur Internet, est nommé "LAEC est TOI", une abréviation de "L'Avenir En Commun", le nom du programme de Jean-Luc Mélenchon. Il "crée ainsi un parallèle entre la mécanique du jeu et l’esprit général du programme de l’Union Populaire, qui consiste à changer les règles de la société, notamment à travers une VIe République", indique le dossier de presse du Discord insoumis, cité par le Journal du Dimanche

Pensé sur le modèle des "puzzle games, jeux de réflexion où le joueur doit résoudre des énigmes à la difficulté croissante pour passer au niveau suivant", "L'AEC est TOI" a été "développé spontanément et entièrement par des bénévoles du Discord Insoumis" et s'inspire du jeu de casse-tête "Baba is you", mais n'y est pas "affilié", précise l'écran d'accueil du jeu vidéo. 

"Changez les règles du jeu"

"Face à l'urgence écologique, face à l'injustice, face aux défis de notre temps, face au repli sur soi, changez les règles du jeu", propose la bande-annonce du jeu. Les interfaces se dessinent comme des alvéoles colorées, sur lesquels le joueur est invité à se déplacer pour atteindre la récompense de chaque niveau, la construction d'une "VIe République", en évitant au passage de nombreux obstacles : les catastrophes naturelles, les lobbyistes coiffés d'un chapeau de l'Oncle Sam américain, les murs érigés aux frontières, etc.

Ce n'est pas la première fois que les Insoumis tentent l'expérience innovante d'un jeu vidéo pour porter leur candidat, qui a déjà le vent en poupe ces dernières semaines en s'imposant en troisième homme de la présidentielle dans les sondages. Lors de la précédente élection, en 2017, le jeu "Fiscal Kombat", inspiré de jeux de combats comme "Mortal Kombat", dans lequel un avatar pixelisé de Jean-Luc Mélenchon s'attaquait à des personnalités politiques de l'époque pour récupérer l'argent confisqué par les évasions fiscales. Il s'en prenait notamment à un avatar de Jérôme Cahuzac, ancien ministre socialiste, mais aussi aux figures de la droite François Fillon et Nicolas Sarkozy. 

Lire aussi

La France Insoumise s'était alors félicitée d'un large succès, revendiquant un million de joueurs, selon le JDD, et remettant le couvert avec une édition européenne du jeu en 2019. L'équipe de campagne continue donc de miser sur la technologie, après avoir organisé des meetings en hologramme ou en investissant largement les réseaux sociaux, via une websérie sur les coulisses de la campagne, sur YouTube, ou une émission lancée sur Twitch. 

Un terrain de jeu sur lequel tentent aussi de s'inviter les autres candidats, en particulier le président de Reconquête!, Eric Zemmour, qui dispose d'un solide socle de soutien sur Twitter, ou le président sortant, Emmanuel Macron, qui a lancé ces dernières semaines sa propre websérie.


Maëlane LOAËC

Tout
TF1 Info