Valérie Pécresse, candidate de la droite pour la présidentielle

Présidentielle : Valérie Pécresse a "quasiment remboursé" ses 5 millions d’euros de dettes

Aurore Briffod
Publié le 26 mai 2022 à 20h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Christian Jacob a assuré que Valérie Pécresse était en bonne voie pour rembourser cette somme.
La candidate des Républicains s’est endettée de plusieurs millions d’euros lors de la campagne pour l’élection présidentielle.
Elle avait alors lancé un appel aux dons auprès des militants du parti.

Il ne lui reste plus que cinq jours. Avec 4,78% des voix au premier tour de l’élection présidentielle, la candidate des Républicains n’a pas obtenu le score nécessaire pour que ses frais de campagne soient pris en charge par l’État. Valérie Pécresse s’est alors endettée à hauteur de cinq millions d’euros. Elle a jusqu’au 31 mai pour tout rembourser, date limite fixée par la Commission électorale. 

Le président des Républicains Christian Jacob semble plutôt confiant. Grâce aux dons des militants, Valérie Pécresse est en passe de rembourser ses dettes. "Je pense que c’est bouclé, c’est à peu près bouclé, quasiment bouclé", a-t-il assuré, ce jeudi 26 mai, au micro de RTL

300.000 euros manquants

Au lendemain de sa défaite, la candidate de la droite avait décidé de réaliser un prêt en son nom. "Je suis endettée personnellement à hauteur de cinq millions d’euros", avait-elle déclaré devant les caméras. Son parti, déjà fortement endetté, n’avait pas les capacités pour emprunter. Elle avait alors lancé un appel aux dons, qualifié par certains de "Pécressethon". 

Interrogé par Le Parisien, le sénateur et trésorier de la campagne Philippe Mouiller indique qu’"environ 3 millions d’euros" proviennent des sympathisants LR. La présidente de la Région Île-de-France a également pu compter sur le "soutien supplémentaire" du parti, à hauteur d’1,7 million d’euros. Objectif pour les derniers jours de collecte : récupérer les 300.000 euros manquants. 


Aurore Briffod

Tout
TF1 Info