Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Christian Jacob appelle les candidats Pécresse, Bertrand et Wauquiez à se mettre d'accord

F.S.
Publié le 6 juillet 2021 à 21h43
JT Perso

Source : TF1 Info

CANDIDAT NATUREL - Xavier Bertrand n'en veut pas, Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez ne jurent que par elles : la question des primaires était au cœur du bureau politique de LR ce soir. Finalement, tous les candidats sont appelés à se mettre d'accord.

Christian Jacob a maintenu sa ligne. La motion qu'il a fait adopter ce soir lors du bureau politique prévoit de ne rien décider avant septembre. Il demande ainsi aux divers prétendants à l'investiture LR pour les présidentielles de s'accorder entre eux pour désigner un candidat. "Il ne peut pas y avoir deux candidats de la droite et du centre", a-t-il martelé à l'issue du bureau politique. Il élude ainsi le problème de fond des primaires, rejetées par Xavier Bertrand, et plébiscitées par ceux qui sont, selon les sondages actuels, ses outsiders. 

Xavier Bertrand comptait pourtant sur sa victoire assez éclatante aux régionales dans les Hauts-de-France pour accéder au statut de "candidat naturel", un titre ambigu laissé vacant depuis le retrait de Nicolas Sarkozy. Pour Bertrand et ses soutiens, les primaires risqueraient de couper l'élan à peine retrouvé par la droite depuis les régionales. Guillaume Peltier expliquait la veille qu'"on ne peut plus se permettre de perdre cinq mois de primaires et de divisions" :"Je respecte ceux qui veulent s’engager dans une primaire", insistait-il, "mais je leur dis : vous faites fausse route. Nous n’avons pas le droit d’engager une machine à perdre à 280 jours de la présidentielle".

L'homme ou la femme providentiel que certains espéraient ne s'est pas imposé

Tribune dans le Figaro

Car dans le même temps, les autres prétendants à l'investiture de LR ont publié une tribune appelant à l'organisation d'une primaire ouverte à droite et au centre. "L'homme ou la femme providentiel que certains espéraient ne s'est pas imposé", jugent d'une même voix Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau et Hervé Morin.

Éviter à tout prix les candidatures multiples

Pour Jean Leonetti, chargé d'organiser un système apte à départager les prétendants au sein de LR, les primaires seraient aussi le seul moyen d'éviter "la compétition sauvage et les aventures en solitaire", c’est-à-dire la multiplication des candidatures de droite au premier tour, qu'il tient pour "une hypothèse qui nous empêcherait d'accéder au second tour".

Lire aussi

Xavier Bertrand aura donc tout l'été pour essayer de rallier ses adversaires. Il a martelé dès ce soir lors du 20h de Gilles Bouleau sur TF1, moins d'une heure après la déclaration de Christian Jacob : " je suis candidat à l'élection présidentielle, je ne serai pas candidat à une primaire".


F.S.

Tout
TF1 Info