Primaire à droite : Bruno Le Maire s’insurge contre l’envoi de troupes françaises en Libye… mais il n’y en a jamais eues

Xavier Martinage
Publié le 4 novembre 2016 à 7h47, mis à jour le 4 novembre 2016 à 13h11
Primaire à droite : Bruno Le Maire s’insurge contre l’envoi de troupes françaises en Libye… mais il n’y en a jamais eues

ERREUR - Sujet central du deuxième débat de la primaire à droite : le terrorisme. En réponse à Alain Juppé, Bruno Le Maire a critiqué l’envoi de troupes au sol en Libye. Une erreur que n’ont pas manqué de reprendre ses adversaires.

Après plus d’une heure de débat, vient sur la table le sujet du terrorisme. L’occasion pour Alain Juppé et Bruno Le Maire de s’écharper sur le déploiement de troupes au Moyen-Orient.

Alors que le maire de Bordeaux affirme qu’il serait "irresponsable de déployer des troupes française au sol en Syrie de la part de la France", Bruno Le Maire n’hésite pas à lui répliquer et s’avance, avec beaucoup de certitudes.

Je maintiens ma position, je trouve surprenant d’avoir décidé d’avoir envoyé des troupes au sol en Libye alors qu’il n’y avait pas de menaces

Bruno Le Maire

Bruno Le Maire critique l'envoi de troupes au sol en Libye ... alors qu'il n'y en a jamais euSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Une réponse surprenante, parce qu’officiellement du moins, il n’y a jamais eu de troupes au sol dans le pays. Néanmoins, des commandos des forces spéciales auraient bien opérés sur le territoire libyen. L'équipe de Bruno Le Maire rappelle d'ailleurs ce vendredi que cette information a été rendue publique par un rapport du Parlement britannique. 

En tout cas, l'affirmation de candidat du "renouveau"  n’a pas manqué de provoquer l’ire des autres candidats. "Je constate une méconnaissance du dossier", ironise Alain Juppé, alors que François Fillon et Nathalie Kosciusko-Morizet s’étonnent : "Il n’y a jamais eu de troupes françaises en Libye".

Déjà pointé du doigt après le premier débat quant à son imprécision sur plusieurs sujets, Bruno Le Maire s’est, cette fois-ci, fait reprendre directement par ses adversaires. Un nouveau camouflet pour le député de l’Eure, qui au sortir de cet affrontement, n’a séduit que 10 % de Français selon un sondage Elabe.

PRIMAIRE À DROITE : Pour Bruno Le Maire, "ce qui compte le plus dans le débat, c’est de faire apparaître les personnalités"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Bruno Le Maire veut revoir nos relations diplomatiques avec le Qatar et l'Arabie Saoudite, une "posture" selon Nicolas SarkozySource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Xavier Martinage

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info