Primaire à droite : cinq choses qui peuvent expliquer la remontée spectaculaire de Nicolas Sarkozy

Vincent Michelon
Publié le 26 juin 2016 à 17h30
Primaire à droite : cinq choses qui peuvent expliquer la remontée spectaculaire de Nicolas Sarkozy

REBOND – Au plus bas dans les sondages il y a encore trois mois, Nicolas Sarkozy enregistre chaque semaine une progression dans l'opinion. La dernière étude, publiée dimanche par Le Parisien, le place devant Alain Juppé auprès des militants de droite. Que se passe-t-il ?

 Il imprime le rythme de l'opposition
Etre maître du calendrier : tel est l'objectif de Nicolas Sarkozy, qui peut user de son statut de président des Républicains pour jouer les chefs d'orchestre. Ultime illustration avec le Brexit. Avant même que les Britanniques ne décident de sortir de l'Europe, l'ex-Président avait formulé des propositions de sortie de crise, sortant de sa manche un "nouveau traité" européen qui permettrait de créer un "Schengen 2". Au soir du Brexit, il n'avait plus qu'à dérouler son projet. Et, bien sûr, une réunion extraordinaire du bureau politique des Républicains pourra se pencher dessus ce lundi, et valider sa proposition.

A LIRE AUSSI
>> Après le Brexit, qui dit quoi sur l'Europe ?

>> Investiture de Balkany : Sarkozy invoque "la présomption d'innocence"


Vincent Michelon

Tout
TF1 Info