2017 : la bataille de la gauche

Primaire de la gauche : Valls, Montebourg, Peillon, Hamon..., comment les candidats se sont présentés en une minute

par Matthieu JUBLIN
Publié le 13 janvier 2017 à 16h24
Primaire de la gauche : Valls, Montebourg, Peillon, Hamon..., comment les candidats se sont présentés en une minute

SYNTHESE - L'ouverture du premier débat de la primaire de la gauche a été marquée jeudi soir sur TF1 par la présentation de chaque candidat en une minute. L'occasion de se faire rapidement une idée sur leurs orientations respectives.

Manuel Valls : "J'ai l'expérience"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute de Manuel VallsSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Une République forte, une France juste. Dans ce monde difficile et incertain, j'ai l'énergie, j'ai le courage pour protéger la France, pour protéger les Français, pour défendre notre laïcité, pour que personne ne se sente oublié, pour donner de la force à notre économie, pour créer de l'emploi, pour préparer l'avenir."

François de Rugy : "Une écologie pragmatique"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute de François de RugySource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Mon projet, c'est celui de l'écologie, l'écologie concrète, l'écologie pragmatique, l'écologie de bon sens. (...) J'ai présenté un projet avec 66 propositions, pour relancer l'économie, pour créer plus d'emplois, pour améliorer le pouvoir d'achat des classes moyennes, pour garantir la sécurité des Françaises et des Français, pour améliorer la qualité de vie, la santé et l'environnement."

Sylvia Pinel : "La conquête de nouvelles libertés"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute de Sylvia PinelSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Je sais quelles sont aujourd'hui les préoccupations majeures de nos compatriotes. Le besoin de sécurité - elle doit être assurée avec la plus grande fermeté -, le besoin de croissance et d'emploi. Je défendrai la vision économique d'une gauche moderne, fondée sur la confiance. Certains veulent moins d'Europe ; je veux plus d'Europe, une Europe qui nous protège."

Vincent Peillon : "Rassembler la gauche pour rassembler le pays"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute de Vincent PeillonSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Je veux rassembler la gauche, pas pour rassembler la gauche mais pour pouvoir rassembler le pays. (...) Je veux que les hommes et les femmes de bonne volonté - je les crois majoritaires - s'unissent autour d'une ambition commune. Un projet de justice, un projet de progrès."

Benoît Hamon : "Un nouveau pilier : le revenu universel d'existence"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute de Benoit HamonSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Un nouveau pilier pour notre protection sociale : le revenu universel d'existence qui permettra aux nouvelles générations de maîtriser leur rapport au travail. Il y aura la transition écologique, de façon à ce que demain nous nous développions en respectant notre environnement. Il y aura une VIe République, plus démocratique, mais aussi plus bienveillante."

Arnaud Montebourg : "Pour le patriotisme économique"

Primaire de la gauche, le débat : la première minute d'Arnaud MontebourgSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Mon projet est un projet de transformation concrète et profonde du système économique et financier, politique et euroépen, pour reprendre en main notre destin et peser sur nos vies.  La grande politique du Made in France, la relance économique et écologique, la sécurité sociale professionnelle pour nous libérer du chômage de masse."

Jean-Luc Bennahmias : "Défendre l'intérêt général"

Primaire à gauche, le débat : la première minute de Jean-Luc BennahmiasSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"Défendre l'intérêt général, c'est avoir pour objectif le bien-être de tous. C'est cet objectif et non pas la logique naturelle de l'économie qui doit décider de tout. (...) C'est porter l'idée du revenu universel. (...) Et enfin, c'est dire que notre démocratie, notre République et une Union européenne renouvelée sont indissociables."


Matthieu JUBLIN

Tout
TF1 Info